Enquête publique sur les Portes de Gascogne : Avis favorable !

La commission d’enquête a rendu à la préfecture le 23 septembre ses conclusions sur l’enquête publique concernant le projet des Portes de Gascogne : « AVIS FAVORABLE AU PROJET … »

Le rapport complet de cette commission est téléchargeable ici.

Des réserves ont été émises uniquement sur la construction de la déviation de Léguevin et la RD924.

La pétition de 15.000 signatures est même contestée car elle « reflète une forte participation des communes voisines opposées au projet ». . .

La commission a donc balayé sans état d’âme la mobilisation très importante des opposants pendant l’enquête publique, et avec l’argumentaire très solide qui avait été développé par ces derniers. Elle a même qualifié le projet d’innovant dans le domaine de l’environnement !

Face au déni de démocratie que constitue ce rapport consternant, nous invitons les Plaisançois à participer au Rassemblement qui aura lieu ce samedi 18 octobre à 11h30 sur le plateau de la Ménude.

01 Oct 2008

A propos du projet de référendum sur les Portes de Gascogne…

Il y a aujourd’hui une certaine confusion entre deux pétitions :

– La pétition du collectif des Portes de Gascogne qui coordonne depuis le début le combat contre le projet du même nom ;
– La pétition du collectif de Gauche, demandant un référendum sur ce projet.

Lors du dernier conseil municipal, nous nous sommes abstenus lors du vote concernant ce référendum.

L’abstention a été décidée après avoir consulté le collectif des portes de Gascogne non favorable actuellement à ce référendum. Face au promoteur qui dispose de moyens considérables, dans l’état actuel de la mobilisation et de nos moyens, il n’est pas possible d’organiser un référendum sur un pied d’égalité…

Le projet semblait pourtant initialement séduisant. Nous y avions adhéré parce qu’il permettait de faire connaître les enjeux de ce dossier à la population.

Cependant, nous avons rapidement constaté que la pétition mise en place par le collectif d’extrême gauche a créé une confusion et incité bon nombre de Plaisançois à bouder l’enquête publique. M. Requena et les siens ont refusé de s’associer à l’organisation de la réunion du 2 juillet qui a réuni 450 opposants au projet. Ils ont aussi déserté la coordination d’associations qui pilote le combat contre les Portes de Gascogne. Et pourtant, ils s’exposent médiatiquement en pétitionnant pour ce référendum ! On peut s’interroger sur leur véritable motivation…

Parallèlement, M. Escoula et les partisans du projet ont anticipé les demandes de M. Requena, et ont justement tenté de dénaturer l’enquête publique en un référendum. Ils ont fortement mobilisé leurs sympathisants, et ont démarché un grand nombre de Plaisançois en leur proposant à la signature des lettres formulaires en faveur des Portes de Gascogne. Et ils tentent actuellement de faire comptabiliser par le Commissaire Enquêteur ces lettres sans grande valeur comparées aux contributions motivées résultant de démarches individuelles en mairie. Ces dernières fort nombreuses sont à plus de 68% opposées au projet.

Dans cet imbroglio, restons clairs. Ne nous dispersons pas sur d’autres procédures. Soyons focalisés sur l’essentiel, à savoir la lutte contre le projet des Portes de Gascogne.

22 Sep 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 11 septembre 2008

Rien de bien extraordinaire à l’ordre du jour de ce conseil municipal du 11 septembre. Nous étions plus dans l’attente des questions diverses avec l’inévitable sujet des Portes de Gascogne.

Un CR plus détaillé est consultable ici

Beaucoup de décisions courantes : On y mélange des abandons de créance de 5 centimes (cinq minutes de débat) avec des avenants de travaux de 500.000 euros (adoptés sans aucune explication).

Les débats sont quasiment absents, les escarmouches sont rares et restent du niveau de la cour d’école.

De toute façon, quiconque essaierait de comprendre les décisions soumises au vote en serait empêché par la qualité de la sonorisation qui ne permet même pas d’entendre les explications du maire ou de ses collaborateurs.

Réinventons Plaisance réclame encore et toujours un fonctionnement normal des commissions.

Une attaque violente et choquante a eu lieu contre la nouvelle correspondante de la Dépêche, présente dans la salle, à qui on ne donne pas l’occasion de se défendre. Ceci est inacceptable !

Une seule question diverse est proposée après l’épuisement de l’ordre du jour : la demande de référendum de R. Requena (Collectif de Gauche) « pour que les citoyen(ne)s de Plaisance du Touch puissent exprimer leur avis sur le projet des Portes de Gascogne ».
La demande est proposée au vote et repoussée à la majorité (une voix pour : Collectif de gauche, trois abstentions : Réinventons Plaisance). Avant le vote, les débats sont houleux et à la limite de la diffamation.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

15 Sep 2008

Portes de Gascogne : Après l’enquête publique

BRAVO ET MERCI A TOUS !

La participation à l’enquête publique a été exceptionnelle tant en quantité qu’en qualité :

– 27 registres ont été ouverts (lors de la première enquête en 2005, les deux premiers n’ont pas été remplis !)
– 654 contribution écrites dans les registres dont 68,5% d’opposants au projet
– 50 emails
– Plus de 1000 courriers adressés directement à la commission d’enquête.

Parmi les contributions les plus remarquables :
– Les maires de Colomiers, Tournefeuille, Cugnaux et pratiquement toutes les villes alentour
– Pierre Cohen, maire de Toulouse
– Pierre Izard, président du conseil général de Haute-Garonne
Martin Malvy, président du conseil régional de Midi-Pyrénées

La qualité des contributions des opposants est exceptionnelle : très loin d’un simple copier/coller d’un texte standard, de nombreux textes couvrent sur plusieurs pages des sujets aussi divers que l’économie, le social, l’environnemental, le sociologique etc. Et surtout avec des motifs nombreux, variés, de grande qualité.

Le combat est loin d’être terminé. Nous restons vigilants et participons aux actions qui sont coordonnées par le collectif contre les portes de Gascogne. Dès que nous aurons le compte rendu de la commission d’enquête (probablement courant Octobre) nous vous informerons de la suite des événements.

Encore une fois : merci à tous les contributeurs

04 Sep 2008

Le Canard en chantiers… (note d’humeur)

Société de « consommunication » oblige ! Un nouveau journal local symbolise le changement !

Et bien, Monsieur le Maire, comme vous nous y invitez, voici nos commentaires sur le n°1 de votre nouveau magazine !

Félicitations ! Une conception moderne et une mise en page flatteuse témoignent du travail d’un professionnel. Rien ne manque, pas même la couleur verte de votre attachement circonstanciel à l’écologie ou les spectaculaires photos de l’averse de grêle, symbole de votre impuissance à protéger des caprices de la nature notre cité !

Il est vrai que votre projet ubuesque des Portes de Gascogne qui comme dans la pub a l’apparence (son label HQE) d’un investissement vert, mais qui en réalité n’a rien de durable et va même aggraver la contribution de Plaisance du Touch au réchauffement climatique. D’entrée, vous donnez un sacré handicap de crédibilité à la démarche « agenda 21 » promise, mais certainement retardée pour cette raison.

Bravo de consacrer plusieurs pages condescendantes à nos enfants, mais ce sont des excuses que vous leur devriez, en prévision de l’avenir que vous leur préparez.

Comment croire un instant à vos propos, la main sur le cœur, sur votre volonté de concertation, alors que votre stratégie consiste à marginaliser celles et ceux qui souhaitent travailler sur un projet de développement harmonieux de la ville ?

Merci enfin pour la feuille volante dédiée à l’expression des minorités, chef d’œuvre de votre hypocrisie : son papier PEFC permet en effet que le vent l’emporte sans remord !

11 Juil 2008

Portes de Gascogne : Ouverture de l’enquête publique = Il faut aller s’exprimer !

Toutes les personnes qui sont opposées à ce projet doivent faire valoir leurs arguments à la commission d’enquête publique. Il ne faut pas laisser feuille blanche : c’est sans doute une des dernières occasions de pouvoir stopper ce projet néfaste pour Plaisance. Tout le monde peut s’exprimer, pas seulement les habitants de Plaisance.

Mode d’emploi: nous reproduisons ci-après un extrait de l’avis de la Préfecture du 17 juin :

Mairie de Plaisance : 2 rue Maubec
Salle ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h. Samedi de 9h à 12h.

En complément:

En résumé:
Si vous ne pouvez pas venir à la mairie, envoyez un courrier simple à :
Monsieur le commissaire enquêteur
Projet des Portes de Gascogne
Mairie de Plaisance du Touch
2, rue Maubec
31830 Plaisance du Touch en signifiant :

Je suis contre ce projet + explications

et indiquez votre nom et votre adresse (le Maire n’y a pas accès, c’est confidentiel)

05 Juil 2008

Projet des Portes de Gascogne : Débat le 2 juillet

Une soirée débat sur l’implantation des Portes de Gascogne est organisée le mercredi 2 juillet à 20 h 30, salle Gaubert (place Bombail), avec notamment la projection du film « La bataille de la Ménude ». Entrée gratuite.

Plus de détails sur ce débat : cliquer ici

30 Juin 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 26 juin

Le compte rendu du conseil municipal du 26 juin 2008 est consultable ici.

Certains commentaires glissés dans le compte-rendu vous donneront également la position de nos élus.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

30 Juin 2008

Portes de Gascogne: enquête publique du 7 juillet au 13 août

C’est officiel. La préfecture a saisi le tribunal d’instance, qui à son tour a nommé un commissaire enquêteur. Bref, l’enquête publique sur le projet des Portes de Gascogne, incluant la révision de la zone de chalandise, aura lieu du 7 juillet au 13 août.

Voici l’article publié sur le site de la Dépêche.

21 Juin 2008

Projet des Portes de Gascogne : Lettre envoyée à la CNEC

Les élus de « Reinventons Plaisance » ont envoyé il y a une dizaine de jours une lettre ouverte à la Commission Nationale d’Equipement Commercial et à une liste de personnalités locales et nationales, denonçant le décalage du projet des Portes de Gascogne et les nouvelles réalités économiques, sociales et environnementales.

Cliquer ici pour lire le contenu de cette lettre.

Outre la CNEC, la liste des destinataires est la suivante :
– Monsieur Borloo, Ministre d’état
– Monsieur Bur, Préfet de Haute Garonne
– La CDEC
– Monsieur Chauzy, Président du Conseil économique et social
– Monsieur Cohen, Maire de Toulouse, Président de la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse
– Monsieur Nicolat Hulot, personnalité du Développement Durable
– Madame Iborra, Vice-Présidente au Conseil Régional
– Monsieur Izard, Président du Conseil Général
– Madame Corinne Lepage, ex-Ministre de l’Environnement
– Monsieur Malvy, Président du Conseil Régional
– Madame Massat, Vice-Présidente au Conseil Régional, en charge de l’Environnement
– Monsieur Raynal, Président délégué de la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse et Maire de Tournefeuille
– Monsieur Terrazzoni, Président de la Chambre de Commerce de Toulouse
– La Dépêche du Midi

Monsieur Escoula, Maire de Plaisance du Touch a reçu également une copie de cette lettre.

Une réponse du préfet à la lettre que nous lui avons envoyée est consultable ici.

Aujourd’hui, des éléments nouveaux confirment ce que nous annoncions : Pour la première fois en France, les ventes de produits alimentaires ont baissé dans les grandes surfaces. (Voir l’article ci-joint publié dans les Echos). Les raisons sont principalement dues à « la prise de conscience depuis quelques semaines, du poids des dépenses de carburant dans le budget des ménages ». D’une part, les Français réduisent leurs dépenses alimentaires ; de l’autre, ils utilisent moins leur voiture pour aller faire leurs courses, et surtout en périphérie où sont installées les grandes surfaces.

10 Juin 2008

Visit Us On Facebook