Projet des Portes de Gascogne : Lettre envoyée à la CNEC

Les élus de « Reinventons Plaisance » ont envoyé il y a une dizaine de jours une lettre ouverte à la Commission Nationale d’Equipement Commercial et à une liste de personnalités locales et nationales, denonçant le décalage du projet des Portes de Gascogne et les nouvelles réalités économiques, sociales et environnementales.

Cliquer ici pour lire le contenu de cette lettre.

Outre la CNEC, la liste des destinataires est la suivante :
– Monsieur Borloo, Ministre d’état
– Monsieur Bur, Préfet de Haute Garonne
– La CDEC
– Monsieur Chauzy, Président du Conseil économique et social
– Monsieur Cohen, Maire de Toulouse, Président de la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse
– Monsieur Nicolat Hulot, personnalité du Développement Durable
– Madame Iborra, Vice-Présidente au Conseil Régional
– Monsieur Izard, Président du Conseil Général
– Madame Corinne Lepage, ex-Ministre de l’Environnement
– Monsieur Malvy, Président du Conseil Régional
– Madame Massat, Vice-Présidente au Conseil Régional, en charge de l’Environnement
– Monsieur Raynal, Président délégué de la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse et Maire de Tournefeuille
– Monsieur Terrazzoni, Président de la Chambre de Commerce de Toulouse
– La Dépêche du Midi

Monsieur Escoula, Maire de Plaisance du Touch a reçu également une copie de cette lettre.

Une réponse du préfet à la lettre que nous lui avons envoyée est consultable ici.

Aujourd’hui, des éléments nouveaux confirment ce que nous annoncions : Pour la première fois en France, les ventes de produits alimentaires ont baissé dans les grandes surfaces. (Voir l’article ci-joint publié dans les Echos). Les raisons sont principalement dues à « la prise de conscience depuis quelques semaines, du poids des dépenses de carburant dans le budget des ménages ». D’une part, les Français réduisent leurs dépenses alimentaires ; de l’autre, ils utilisent moins leur voiture pour aller faire leurs courses, et surtout en périphérie où sont installées les grandes surfaces.

10 Juin 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 15 mai 2008

Au début de ce conseil municipal du 15 mai, M. Escoula donne les informations suivantes :

Le 29 mai à 18h30 à Monestié : réunion des groupes majoritaires et minoritaires de Plaisance, La Salvetat, Fonsorbes sur la Ménude (aspect économique).
26 juin : Assises de la mobilité à 18h. De ce fait, le prochain conseil municipal est repoussé au 1er juillet au pigeonnier de campagne.
17 juillet : commission plénière à huis clos (c’est-à-dire regroupant tous les groupes majoritaires et minoritaires, mais non publique) sur la Geyre, la Béguère et le centre ville (nos élus y assisteront)

Parmi les délibérations proposées aux votes, les points suivants sont abordés :

ADMINISTRATION GENERALE

Les élus d’opposition ayant relevé de nombreuses erreurs de transcription sur le dernier conseil, l’adoption du procès verbal de ce conseil du 3 avril est reportée à la prochaine séance.

Marchés Publics – Modification du règlement intérieur
Adaptation du règlement intérieur des marchés publics au nouveau code européen. Dominique Maurin propose d’y insérer une clause concernant les entreprises de réinsertion.
Après consultation de M. Laucoin, M. Escoula propose de voter quand même la délibération prévue, puis de remettre à l’ordre du jour la proposition de Dominique lors d’un prochain Conseil.

Réglementation 2008/2009 des accueils périscolaires, de la restauration et du transport scolaire
Adopté à la majorité, le groupe Lacointa ayant voté contre.

Élection des délégués auprès du Syndicat Intercommunal de Développement et d’Expansion Economique (S.I.D.E.X.E)
Pas de membres des groupes minoritaires prévus >> 8 votes contre.
M. Escoula précise que tout le monde peut venir à ces réunions car elles sont publiques (en espérant que l’on soit informé des dates de réunions !!!).

FINANCES

Budget Primitif 2008 – Rectification erreur matérielle – Section d’Investissement
La Préfecture de la Haute-Garonne a indiqué une erreur matérielle concernant le budget principal de la Collectivité. En effet, le besoin de financement de la section d’investissement d’un montant de 1 507 822,71 € a été repris en lieu et place du montant du solde d’exécution négatif de cette section (3 466 754,73 €) tel qu’il apparaît au Compte Administratif 2007.
Hervé Legay intervient pour dire que cette décision montre bien le manque de rigueur dans les finances municipales !
> 3 abstentions sur le vote (groupe Réinventons Plaisance)

Subvention exceptionnelle au profit de l’U.S.Plaisance XIII
Journée Sport Aventure – Demande de subvention

Sur ces deux points, Hervé Legay fait remarquer que la nouvelle commission sports ne s’est encore jamais réunie ! Comment alors voter ces décisions ?

ACQUISITIONS, TRAVAUX ET MARCHES PUBLICS

Avenant n° 1 au marché d’urbanisation Rue de la Hille, RD 82b
Décision de réalisation de travaux supplémentaires de construction d’un trottoir et d’une piste cyclable entre la Rue de la Hille et l’Avenue des Pyrénées.
Xavier Smith signale qu’il est regrettable de ne pas avoir prolongé cette piste par la mise en sécurité du rond-point au bout de cette rue.

URBANISME

Offre de concours de la Société KAUFMAN & BROAD pour des travaux de réalisation d’un giratoire sur la RD 42
L’accès au lotissement dit du  » Grand Duc  » nécessite l’aménagement d’un rond-point pour raison de sécurité., les travaux de voirie ont été estimés à 420 000 €.
L’aménageur de ce lotissement, la Société KAUFMAN & BROAD, a accepté de participer au financement de ces travaux par une offre de concours d’un montant de 50 000 €.
P. Lacointa indique que la commune ne devrait rien payer.
H. Legay est complètement d’accord sur le fait que KAUFMAN & BROAD devrait tout payer.

C’est à ce moment du conseil que l’orage de grêle s’est abattu sur Plaisance. La séance est interrompue, des élus vont voir ce qui se passe dehors et reviennent un peu plus tard.

PERSONNEL

Le bruit de la grêle sur le plafond de la salle de cinéma est tellement fort qu’on n’entend plus M. Escoula, qui poursuit tant bien que mal l’énoncé des décisions.

M. Escoula décide ensuite d’arrêter le Conseil Municipal sans aborder les questions diverses dans lesquelles notre groupe comptait aborder les points suivants :

– La situation sur les Portes de Gascogne et l’enquête d’utilité publique.
– Une motion sur les Transports (voir message ci-après)
– Le nouveau centre commercial en cours de construction à l’entrée de Plaisance.
– La mise en place d’un agenda 21 sur Plaisance.
– L’organisation des commissions.

Hervé Legay demande alors qu’une date soit arrêtée pour finir ce Conseil, afin d’aborder les questions diverses.
M. Escoula répond que c’est la majorité qui décide de l’ordre du jour et que ce Conseil est donc terminé ! Il indique que, de toute façon, il n’y a aucune autre date possible.

25 Mai 2008

Motion sur les transports

Lors du conseil municipal du 15 mai, les élus de Réinventons Plaisance souhaitaient déposer la motion suivante pour son adoption en séance.
A cause de l’orage de grêle qui s’est abattu sur Plaisance, le conseil a du être écourté; ce point n’a donc pu être abordé. Nous tenons quand même à publier son contenu :

Motion sur les transports proposée par le groupe minoritaire Réinventons Plaisance

Le Conseil municipal de Plaisance du Touch, réuni le 15 mai 2008,

CONSIDERANT les temps de transports beaucoup trop élevés des lycéens Plaisançois, tels qu’indiqués par monsieur le Maire de Plaisance dans son courrier du 7 février 2008 adressé à monsieur Martin Malvy, président du Conseil Régional ;

CONSIDERANT la pétition adressée par les associations de parents d’élèves FCPE, Alpe et l’association Présence du Touch (1 145 signatures recueillies en quelques jours auprès des parents d’élèves) exigeant les points suivants :
– un agrandissement de la 2ème tranche du lycée de Tournefeuille permettant l’accueil de lycéens Plaisançois,
– une mise à plat de la carte scolaire pour permettre d’accueillir tous nos enfants dans l’un des 4 lycées autour de Plaisance, avec une répartition harmonieuse des options, et dans le respect de la mixité sociale,
– des transports en commun rapides, en site propre, pour les élèves ou étudiants qui devront continuer d’aller sur Toulouse ;

CONSIDERANT la réponse datée du 21 mars 2008 de Monsieur Olivier Dugrip, Recteur de l’Académie de Toulouse, à monsieur Martin Malvy, réponse dans laquelle il est émis très clairement un avis défavorable à une modification de la sectorisation pour les futur lycéens Plaisançois ;

CONSIDERANT les grilles horaires rallongées chaque année sur les 2 lignes de bus Tisséo 65 et 67;

DEMANDE à Tisséo-SMTC, et à son Président M. Stéphane Coppey, la mise à l’étude d’un site propre sur la RD50, pour permettre un accroissement sensible de la vitesse commerciale des bus, et apporter ainsi une solution qui bénéficierait aux lycéens Plaisançois, aux usagers de la ligne de bus 67, et à l’ensemble des Plaisançois ayant renoncé aux Transports en Commun en raison de l’inadéquation de l’offre actuelle à leurs besoins.

Fait à Plaisance, le 15 mai 2008.

25 Mai 2008

Synthèse de la réunion constitutive de l’association « Réinventons Plaisance »

Cette réunion s’est tenue le vendredi 11 avril 2008.
Objectif : définir les objectifs de l’association, approuver les statuts, constituer le Conseil d’Administration et le Bureau.

Nom de l’association : « Réinventons Plaisance », régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901.

« L’association a pour principal objet d’œuvrer pour un développement maitrisé de Plaisance, respectueux de l’homme et de l’environnement, créateur de lien social et de solidarité, et en particulier de rassembler toutes les personnes physiques et morales souhaitant œuvrer pour un renouveau du débat démocratique à Plaisance-du-Touch, pour :
· Préserver et promouvoir un développement harmonieux de Plaisance-du-Touch, fondé sur la solidarité, la justice sociale, l’équilibre écologique, le développement durable ;
· Faciliter, favoriser, développer et promouvoir les relations et le dialogue entre la population de Plaisance-du-Touch et les Conseillers Municipaux « Réinventons Plaisance » de cette ville ;
· Recueillir les avis des Plaisançois sur les sujets qui les concernent et transmettre ces informations et requêtes aux élus Réinventons Plaisance ;
· Améliorer l’information des habitants en ce qui concerne l’action de la municipalité ;
· Etre une force de proposition, de vigilance et d’action pour l’amélioration de la situation locale, notamment pour défendre et développer la qualité des services publics, en particulier dans les domaines de l’urbanisme, l’économie, les affaires scolaires, culturelles, sportives et sociales et tout domaine lié à la gestion territoriale ;
· Etablir des relations avec les acteurs institutionnels, économiques et sociaux pour appuyer la réalisation de ses objectifs ;
· Participer à la solidarité concrète et à la lutte pour la justice sociale ;
· Soutenir tout projet économique solidaire ou à caractère d’insertion ou de réinsertion.
Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d’autres structures similaires ou apparentées.Elle se donne également la possibilité, par tous les moyens légaux, d’aider à l’organisation d’autres structures de même objet et de mettre en œuvre toute action qui visera à la réalisation de son objet. « 

Les statuts lus en séance sont approuvés à l’unanimité des participants.

Désignation des membres du Conseil d’Administration
Parmi les membres fondateurs présents, certains acceptent de faire partie du Conseil d’Administration. Il s’agit de :
Cathy Navarro
Agnès Cerovecki
Thomas Barbier (par procuration)
Gilles Coulongeon
Cathy Clément
Christine Clavel
Michel Lapeyre
Danielle Subra
Pascal Barbier
Anne-Laure Contestin
Jean-Michel Saurel
Fanny Pommiès
Jean-Pierre Girardet
Paul Maurin
Véronique Maubacq (par procuration)
Stéphanie Chenu (par procuration)
Camille Gicquel

Membres du Bureau
Sont désignés :
Président : Pascal Barbier
Vice-Présidents : Agnès Cerovecki / Gilles Coulongeon
Secrétaire : Catherine Clément
Secrétaire Adjointe : Danielle Subra
Trésorier : Thomas Barbier
Trésorier adjoint : Fanny Pommiès

La cotisation est fixée à 15 € par famille (5 € pour les étudiants et demandeurs d’emploi).

Le président a obtenu le mandat pour déposer les statuts et effectuer les formalités d’enregistrement.

Prochaine réunion : le 29 avril à 20h30 (lieu à préciser)

13 Avr 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 3 avril

Le conseil municipal du 3 avril s’est déroulé en deux temps. La première partie concernait la désignation des commissions, la seconde le vote des comptes administratifs de 2007 et du budget 2008.

Douze commissions prépareront les décisions du conseil municipal tout au long de cette mandature. La composition de chacune d’entre elles a été proposée par le maire, avec un poste pour chaque groupe minoritaire. Les délégués de la commune auprès de certains syndicats et autres conseils d’administration, ne concerneront que les conseillers du groupe majoritaire. Nous avons regretté qu’aucun des 6 sièges au Syndicat des Transports (SITPRT) ne soit proposé à notre groupe, qui avait pourtant manifesté son souhait de collaborer sur ce sujet sensible.

La seconde partie du conseil municipal a débuté par une lecture commentée, suivie par l’adoption des comptes administratifs 2007. N’ayant pas eu suffisamment de temps pour analyser les comptes administratifs, les conseillers de la liste Réinventons Plaisance se sont abstenus de ce vote.

M. Escoula a ensuite présenté son budget prévisionnel pour 2008. 6M€ d’excédent cumulé ont été dégagés fin 2007, provenant en grande partie de crédits d’investissement annulés. 1,5M€ a été réaffecté au remboursement. La mise en réserve de 3M€ pour prévoir la rénovation du centre ville à partir de 2009 était proposé. Nous n’avons pas accueilli cette proposition favorablement. Si la redynamisation du centre ville est prioritaire, seuls des frais d’études pourront être imputées au budget 2008. Ces crédits ne pourront pas être dépensés, et on se dirige par conséquent vers un nouvel excédent considérable. Les fonds pourraient être utilisés plus avantageusement dans des opérations urgentes, comme la réfection du stade, l’aménagement des berges du Touch. D’autres chantiers prioritaires tels que la création d’une salle de spectacle méritent également d’être mis à l’étude.
Le groupe Réinventons Plaisance a donc voté contre la section Investissement du budget 2008, jugeant que la stratégie de programmes manque beaucoup trop d’ambition. Plaisance a un retard considérable en infrastructures, et a pourtant les moyens financiers pour les acquérir.

La séance se termine par quelques délibérations sur des demandes de subventions pour des investissements à venir. Nous nous sommes opposés à une décision de travaux de peinture pour l’école de musique (plus de 40 000 euros budgétés). Il nous semble préférable d’envisager un projet de déplacement de l’école de musique, pour lui permettre d’accueillir dans de meilleures conditions ses étudiants, sans occasionner de nuisances dans le voisinage.

Les représentants de Réinventons Plaisance dans les commissions

Hervé Legay :
– Commission Relations avec les PME/PMI, commerces de la ville
– Commission Associations et vie sportive
– Commission Infrastructures et déplacement
– Commission d’appel d’offres (non titulaire – expert invité)

Dominique Maurin :
– Commission Maintenance du patrimoine, des espaces verts et mise en place de l’Agenda 21
– Commission du Personnel
– Commission Culture, animation de la ville
– Commission Vie des quartiers et participation citoyenne
– Commission Achats

Xavier Smith :
– Commission Aménagement du Territoire
– Commission des Finances
– Commission Enfance, Affaires Scolaires, accompagnement scolaire, prévention et jeunesse

07 Avr 2008

Compte-rendu du 1er Conseil Municipal du 21 mars 2008

La salle était comble ce vendredi 21 mars au Pigeonnier de campagne pour le 1er Conseil Municipal de la 4ème mandature de Monsieur Escoula. Les supporters de chaque liste étaient venus, ceux de notre liste étaient largement représentés bien qu’arrivés pour certains en retard, compte tenu de l’horaire difficilement compatible avec les horaires de travail. La question des horaires du CM sera d’ailleurs évoquée par Hervé Legay avant la fin de la réunion.

Ceux qui attendaient un scoop en ont été pour leurs frais, la séance s’est déroulée de manière très formelle avec l’élection du Maire (chassé-croisé entre l’isoloir et l’urne) et un résultat attendu : l’élection de Monsieur Escoula comme Maire de Plaisance. On a tout de même noté qu’il était assez ému par cette élection (peut-être a-t-elle été moins évidente que les fois précédentes !…)

Ce dernier a fait une première introduction générale sur les projets prioritaires selon lui (le centre ville, une crèche, l’assainissement des Bastards, les transports, les économies d’énergie) sans prononcer le nom des Portes de Gascogne et chaque tête de liste s’est exprimée tour à tour dans l’ordre des suffrages. Monsieur Lacointa fit remarquer très brièvement qu’un certain nombre de Plaisançois avaient exprimé leur mécontentement et qu’il faudrait en tenir compte (ce qu’il avait déjà dit au début de la mandature précédente), Hervé Legay a porté à la connaissance du Conseil le texte d’intention ci-après, signifiant que Réinventons Plaisance était déterminé à agir tout en collaborant dans la mesure du possible à l’action de la municipalité et enfin Monsieur Réquéna a insisté sur les logements sociaux et plus de justice sociale. Hervé Legay et Monsieur Réquéna ont tous les deux été très applaudis par l’assistance.

Puis il a été procédé à l’élection de l’équipe des adjoints par un même chassé-croisé entre l’isoloir et l’urne. Il s’agissait de voter pour la liste des adjoints suivants :

Lucette Duc : patrimoine, espaces publics
Philippe Guyot : vie associative et sportive
Martine Buzy-Vignau : enfance, jeunesse, scolaire
Philippe Caille : culture
Marie-Claude Leclerc : social
Martin Comas : infrastructures
Janine Leneveu : vie citoyenne, quartiers
Marcel Ballarin : Administration
Christian Thouzet : Urbanisme et aménagement du territoire

Monsieur Escoula a repris la parole pour donner quelques pistes de travail et de projets en indiquant qu’il lancerait un audit d’organisation au sein de la Mairie car a-t-il dit « je pense qu’il y a un manque de coordination ». On avait remarqué ! Il a précisé que « de son côté, la discussion ne serait jamais fermée.»

Avant le pot convivial, chaque tête de liste d’opposition a posé une question ou fait un commentaire :

Hervé Legay a donc demandé de revoir les horaires du Conseil Municipal ce à quoi Monsieur Escoula n’a pas répondu par un non catégorique mais sans promesse non plus
Monsieur Lacointa a demandé à ce qu’il soit fait usage de la messagerie électronique et Mr Réquéna est intervenu pour dire qu’il était surtout attaché à la démocratie participative et a demandé de prévoir des référendums auprès de la population, notamment pour les Portes de Gascogne.

En résumé, ce premier Conseil a été très formel, assez émouvant et correct. Les adversaires d’hier avaient décidé d’enterrer la hache de guerre, du moins aux yeux des représentants des Plaisançois et de leurs supporters.

Prochain Conseil Municipal : le jeudi 3 avril à 18h30 qui sera vraiment le démarrage, avec la mise en place des différentes commissions et la désignation des conseillers délégués.
(Lieu : sans doute le cinéma Monestié)

24 Mar 2008

Déclaration d’Hervé Legay au 1er Conseil Municipal du 21 mars 2008

« Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

Au nom des élus de la liste « Réinventons Plaisance », je tiens à vous informer de notre volonté de participer au conseil municipal de façon la plus constructive qui soit.

Nous soutiendrons et contribuerons à tous les dossiers et actions proposés, dès lors qu’ils rejoignent notre projet de « Développement maitrisé de Plaisance », respectueux de l’homme et de l’environnement, créateur de lien social et de solidarité.

Il y a des points de divergence entre nos projets, qui concernent principalement le développement économique, et la croissance de Plaisance que nous voulons freiner tant que nous n’avons pas d’infrastructures comme les transports ou un lycée. Nos électeurs comptent sur nous pour représenter au sein de l’exécutif municipal l’opposition aux Portes de Gascogne et le gel de La Geyre. Sur ces dossiers, nous proposerons des solutions alternatives, et les détaillerons. Nous espérons pouvoir en particulier vous convaincre qu’un développement basé sur l’installation d’un tissu de PME /PMI, qui valorise l’attractivité du plateau de La Ménude est bien plus profitable à Plaisance que l’installation d’un grand centre commercial, générateur de nuisance et destructeur du commerce de centre ville.

Nous nous proposons également pour œuvrer à l’amélioration des transports. Notre connaissance des dossiers, nos relations établies dans le cadre de notre action associative avec les acteurs du dossier (comme le futur président de Tisséo), sont des atouts. Nos expériences dans la mise en œuvre d’actions citoyennes telles que les vélobus, pédibus, notre projet d’expérimentation d’un système de covoiturage flexible (qui pourrait être financé par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre de son appel à projets sur les villes durables) méritent également d’être considérés.

Nous avons également fait des propositions concrètes pour la création d’infrastructures culturelles et sportives, très demandées par les associations concernées. Nous souhaitons aussi travailler sur la création d’un pôle Jeunesse à Monestié. Nous avons également des idées pour que Plaisance soit le poumon vert de l’agglomération Toulousaine. Nous vous proposons de travailler ces dossiers, et vous présenter des propositions étayées qui pourront susciter l’adhésion de certains d’entre vous.

Enfin, nous attachons une très grande importance à la participation des Plaisançois dans les choix pour leur ville, et à ce titre nous soutiendrons la mise en place d’un Agenda 21. Nous proposons également nos services sur ce projet. Plaisance est plein de talents, de personnes venues de tous horizons, aux multiples compétences, qui doivent être valorisées. Notre équipe travaillera avec le support d’une association « Réinventons Plaisance », qui regroupera les Plaisançois qui se retrouvent dans notre projet. Nous avons l’ambition d’incarner un nouvel élan citoyen. Nous espérons que vous saurez associer notre enthousiasme, notre dynamisme pour l’intérêt de notre ville, et dans le respect de notre identité. »

24 Mar 2008

La cuenta, por favor…

Comment la liste UMP de monsieur Lacointa s’est fait un « honneur » de discréditer la liste Réinventons Plaisance…
Un mail envoyé massivement à bon nombre de Plaisançois, un article diffamatoire envers l’association Présence du Touch et notre liste, une succession d’insultes sur le site internet ou à La Dépêche, une campagne téléphonique à charge contre notre liste…

 » L’incompétence, la naïveté et l’amateurisme de certains m’ont surpris et je pense que ces ambitions personnelles vont desservir la commune  » P. Lacointa à la Dépêche du 18 mars 2008

« M. Legay est néophyte dans la stratégie politique … Il y a des connivences entre les colistiers d’Escoula et ceux de Legay, il n’y a pas d’autre explication … Un quart seulement des Plaisançois soutient Escoula et il va repasser à cause de l’irresponsabilité et de l’incompétence de la liste Legay … Ça va balancer dans les prochains jours, je vous le garantis ! »
P. Lacointa à la Dépêche du 12 mars 2008 – Effectivement, les promesses ont été tenues !!!

Voir aussi le commentaire de l’article :
http://www.ladepeche.fr/article/2008/03/12/441644-Plaisance-du-Touch-Entre-Lacointa-et-Legay-la-guerre-est-declaree.html

Etc… sans compter un non respect du code électoral, le site http://www.lacointa.org ayant été mis à jour la veille des élections.

Il faut que ces pratiques cessent. N’hésitez pas à nous apporter votre témoignage : il restera confidentiel.

19 Mar 2008

Notre clip vidéo: « Pas du Touch ! »

13 Jan 2008

Visit Us On Facebook