Meilleurs voeux pour 2009 !

L’équipe de Réinventons Plaisance et ses 3 élus vous présentent leurs meilleurs voeux pour l’année 2009.

De gauche à droite : Hervé LEGAY, Dominique MAURIN, Xavier SMITH

Notre équipe continuera à vous accompagner tout au long de cette année.

Ensemble, continuons à réinventer Plaisance !

22 Jan 2009

Les « ignorants » précisent…

Dans la page d’expression politique du dernier Spot, l’équipe de la Majorité Municipale a indiqué qu‘«un compte-rendu du Conseil Municipal ne peut être communiqué (contrairement à ce que fait un groupe minoritaire) que lorsqu’il a été voté lors du prochain Conseil Municipal». Et de rajouter : «Ignorance administrative (ou) démagogie ?».

Cette contribution, où figure cette information erronée proche de la diffamation, est-elle réellement approuvée par l’ensemble de la «Majorité Municipale» ?

Nous souhaitons donc apporter quelques précisions:

– Notre compte rendu de chacun des conseils municipaux est rédigé dans le but d’informer les Plaisançois qui s’intéressent à la vie publique. Il ne s’agit en aucun cas d’un compte rendu officiel. Il ne peut pas se substituer à celui qui est rédigé par les services municipaux, puis adopté par les élus et affiché en mairie. Pour éviter la confusion, nous apposons notre logo à chaque page de notre compte rendu.
– Pour améliorer la qualité de la restitution, nous avons décidé de séparer clairement nos commentaires, qui sont rédigés en vert et en retrait, du contenu purement informatif rédigé en noir.
– Les conseils municipaux sont, sauf exception rare, ouverts au public. Chacun peut donc y assister en tout ou partie. Si des erreurs se sont glissées dans notre restitution ou si nos commentaires sont erronés, merci de nous le signaler.
– Dans notre dernier compte rendu de conseil municipal (celui du 13 novembre), nous avons attribué par erreur à madame Bigot une remarque concernant les repas bio dans les écoles. Il s’agissait en fait de madame Leneveu qui proposait également d’étudier la possibilité de faire appel à des producteurs locaux. Nous sommes désolés de cette erreur de transcription et espérons que les intéressées ne nous en tiendront pas trop rigueur.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous,

L’équipe Réinventons Plaisance

15 Déc 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 11 décembre 2008

Le conseil s’est déroulé calmement, malgré quelques échanges vigoureux entre le maire et les listes minoritaires.

Un CR plus détaillé est consultable ici.

Parmi les décisions les plus importantes à l’ordre du jour :

– Constat d’importants suppléments dans le budget de la construction du gymnase Rivière (qui a ouvert cette semaine). Le maire a reconnu que l’architecte a été très léger dans la préparation, les études et le suivi de ce programme.
– Avis favorable donné à l’extension du zoo, assorti de quelques réserves concernant les nuisances sonores et olfactives qui pourraient être transportées par les vents dominants.
– Travaux de renforcement du réseau d’eaux pluviales sur le plateau de la ménude pour prévoir le traitement de la future RD924 au cas où le projet des portes de Gascogne ne se ferait pas.

Les élus RP signalent que si le projet de Tramway avance, il reste l’épineuse question du financement, et que Plaisance, contribuant au SMTC via le SITPRT (et non la communauté d’agglomération), n’est pas en position très favorable. Ils s’inquiètent surtout du status quo sur le projet de site propre sur la CD50, qui condamne les lycéens Plaisançois à des journées épuisantes.

La séance des questions diverses a été riche et assez animée. Le maire commence par les deux questions de RP.
– A la question de l’avancement de l’audit social, qui était prévu pour la fin de l’année, il répond que les résultats seront rendus fin janvier. Il annonce d’ors et déjà que l’audit relève que les employés municipaux aiment fortement leur ville et que les problèmes sont essentiellement des problèmes de transversalité.
– La deuxième question, à propos de l’égalité des listes dans la feuille d’expression politique du magazine municipal reçoit une fin de non recevoir. Le maire ne veut pas que les contributions soient toutes remises à la même date. Sa liste continuera à lire nos contributions pour rédiger les leurs.

Le maire répond ensuite à la question de l’UMP à propos de l’organisation du service minimum d’accueil lors des grèves des enseignants. Un débat très politique est engagé sur le sujet du droit de grève, de l’absurdité d’une mesure inapplicable, du transfert de responsabilité entre l’éducation nationale et les communes.

Le maire fait ensuite adopter un courrier des élus concernant la suppression des RASED (réseaux d’aide aux enfants en difficulté).

Vient enfin la lecture de la lettre ouverte de la liste d’extrême gauche au maire. Le collectif demande au maire d’organiser une réunion publique pour expliquer les enjeux de la politique actuelle concernant les mesures de réorganisation des services publics.
La motion ne reçoit qu’une seule voix : celle de son auteur.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

14 Déc 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 13 novembre 2008

Le conseil fut plus calme et moins agressif que les dernières éditions.

Seul événement remarquable : la manifestation de protestation silencieuse du collectif contre les portes de Gascogne. Un groupe d’opposants s’est levé en cours de conseil, porteur d’affichettes sur lesquelles figuraient des mots d’ordre comme « Déni de démocratie », « Résistance ». La parole ne leur a pas été donnée.

Les principales discussions ont porté sur :
– la décision de prêter un terrain au zoo pour lui permettre d’installer une centrale à béton pour faire les travaux d’agrandissement. Le maire en profite pour expliquer les projets qui se dessinent autour du zoo : un complexe hôtelier et une zone de loisirs. Un déplacement sur site des conseillers est envisagé.
– la dette et les garanties apportées par la commune aux organismes HLM. Les réponses appellent à une clarification
– la restauration collective. Les propositions d’introduire du bio dans le repas des enfants, de faire appel à des producteurs locaux, se heurtent à des arguments financiers qui pourtant ne résistent pas à l’analyse sérieuse. Le maire lui-même annonce que les produits ne représentent que le quart du prix du repas.

Un CR plus détaillé est consultable ici.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

22 Nov 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 9 octobre 2008

Comme à l’habitude, le conseil municipal s’est déroulé dans le calme et le ronron des décisions de gestion courante pour la première partie. A l’abord des questions diverses, le ton est monté, l’ambiance s’est réchauffée crescendo pour finir, comme souvent, par des attaques personnelles insupportables.

Un CR plus détaillé est consultable ici.

Quelques délibérations nécessitaient les éclaircissements que nous avons demandés :

– Un projet de préemption des fonds et baux commerciaux était proposé sans qu’aucune orientation ne soit présentée pour la redynamisation du Centre-ville ;

– Plus de 40 ha de terrains communaux proposés à trois personnes pour un prêt à titre gratuit. Pourquoi ne pas appliquer un bail ?

– La construction d’un centre d’accueil petite enfance est prévue, alors qu’aucun projet n’a été présenté aux conseillers actuels. Une procédure intermédiaire, dite négociée, est proposée pour le choix du maître d’œuvre. Elle permet plus de « flexibilité » pour l’équipe majoritaire, mais est-elle garante de l’intérêt des Plaisançois ?

– Six véhicules municipaux sont cédés à des prix incroyablement bas. Témoin, cette Mercedes 85000 kms, cédée 300 Euro !

– Une nouvelle grille d’indemnités pour le personnel communal est proposée, destinée à compenser les écarts de salaire avec ce qui se pratique dans d’autres collectivités. Pourquoi ne pas présenter au préalable les conclusions de l’Audit du personnel, qui a recommandé cette décision ?

Pour ces questions, M. le Maire a donné quelques précisions, qui figurent dans notre compte-rendu détaillé. La parade consiste souvent à mentionner que les projets ne sont pas finalisés, et que nous serons informés, voire même consultés. Nous prenons note de ces engagements. Mais pourquoi délibérer avant la fin du processus ?

L’ambiance s’est très nettement dégradée lors des questions diverses :

– M. Requena demandait l’envoi d’un courrier à la poste pour protester contre l’ouverture au public de son capital. Bien que n’ayant pas rapport avec la commune, la motion a été adoptée par le Conseil. Nous nous sommes abstenus ;

– Nous nous sommes enquis du statut de la motion votée fin juin à notre demande pour demander l’aménagement d’un site propre sur la CD50. M. Escoula répond qu’elle est toujours d’actualité, et que des précisions seront données par Tisséo fin octobre.

– Concernant l’avis négatif rendu par le SMEAT (117 communes de l’agglomération) sur le projet des Portes de Gascogne, M. Escoula n’y prête pas grande valeur. Il n’envisage pas de redimensionner le centre commercial à la baisse. Selon lui, « un jour viendra où les ténors politiques de la région se réconcilieront ». Nous soulignons que l’isolement de Plaisance est préjudiciable à son développement, et bloque tous les projets d’intercommunalité (comme une piste d’athlétisme, une salle de spectacles, ou une piscine,…)

– Enfin, M. Comas prend la parole et fustige les opposants aux Portes de Gascogne, dans une tirade agressive mêlant intimidations, menaces et insultes. Il vise « Réinventons Plaisance », et plus précisément M. Barbier, son président, présent dans la salle, qui ne peut pas se défendre. M. Escoula ne déjuge pas son conseiller et confirme les menaces proférées sur les opposants aux Portes de Gascogne.
Le malaise de certains conseillers de la liste majoritaire est perceptible. L’image renvoyée par leur équipe est pitoyable.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

15 Oct 2008

Conseil municipal le 9 octobre

Le prochain conseil municipal aura lieu jeudi 9 octobre 2008 à 18h30, au Pigeonnier de Campagne : Télécharger l’ordre du jour

Dans les questions diverses, notre groupe abordera les points suivants:

Site propre sur la CD50 : Le 27 Juin dernier, le conseil municipal votait à l’unanimité une motion déposée par notre groupe, et demandant à Tisseo la mise à l’étude d’un site propre sur le CD50. Quelle suite a été donnée à cette motion ? Quelles réponses ont été données ? Dans ses déclarations, l’équipe municipale fait souvent mention du projet de Tramway, annoncé pour 2013, et très peu de ce projet sur la RD50. Il est pourtant essentiel pour améliorer les conditions de transports des lycéens plaisançois. Quelle est la véritable intention de l’équipe majoritaire vis à vis de ce dossier ? Quelles sont ses actions ?

Portes de Gascogne : L’avis rendu par le SMEAT est sans appel pour le projet des Portes de Gascogne. Il est motivé au regard de la localisation et de la desserte du projet, au regard du Schéma Directeur de l’Agglomération Toulousaine, au regard des orientations du Schéma de Développement Commercial, au regard de la charte Interscot et de la démarche de révision du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT).

D’autre part, l’avis du SMEAT évoquait une résolution possible du conflit, en suggérant « la création d’un pôle commercial intermédiaire redimensionné et renégocié dans le secteur de Plaisance-du-Touch, qui aura fait préalablement l’objet d’une concertation au sein des instances du Smeat ».

La dernière phrase rappelle une évidence : Plaisance fait partie d’une agglomération, et doit concevoir ses projets en intelligence avec les communes environnantes. La mise en garde est explicite.

Lors du précédent conseil, Mr Escoula évoquait cet avis et parlait de manipulation. Nous demandons que soient précisés les « documents partiaux et les chiffres erronés » mentionnés par Mr Escoula, et qu’il soit démontré en quoi ils ont biaisé l’avis du SMEAT.

Le SMEAT représente 117 communes de l’agglomération. Est-il judicieux de s’opposer à autant de communes ? Comment le risque d’isolement total de notre commune est-il perçu, notamment au regard de la dynamique de transformation de la communauté d’agglomération en communauté urbaine ?

Comment la municipalité accueille-t-elle la recommandation de sortie de crise émise par le SMEAT ?

07 Oct 2008

Enquête publique sur les Portes de Gascogne : Avis favorable !

La commission d’enquête a rendu à la préfecture le 23 septembre ses conclusions sur l’enquête publique concernant le projet des Portes de Gascogne : « AVIS FAVORABLE AU PROJET … »

Le rapport complet de cette commission est téléchargeable ici.

Des réserves ont été émises uniquement sur la construction de la déviation de Léguevin et la RD924.

La pétition de 15.000 signatures est même contestée car elle « reflète une forte participation des communes voisines opposées au projet ». . .

La commission a donc balayé sans état d’âme la mobilisation très importante des opposants pendant l’enquête publique, et avec l’argumentaire très solide qui avait été développé par ces derniers. Elle a même qualifié le projet d’innovant dans le domaine de l’environnement !

Face au déni de démocratie que constitue ce rapport consternant, nous invitons les Plaisançois à participer au Rassemblement qui aura lieu ce samedi 18 octobre à 11h30 sur le plateau de la Ménude.

01 Oct 2008

A propos du projet de référendum sur les Portes de Gascogne…

Il y a aujourd’hui une certaine confusion entre deux pétitions :

– La pétition du collectif des Portes de Gascogne qui coordonne depuis le début le combat contre le projet du même nom ;
– La pétition du collectif de Gauche, demandant un référendum sur ce projet.

Lors du dernier conseil municipal, nous nous sommes abstenus lors du vote concernant ce référendum.

L’abstention a été décidée après avoir consulté le collectif des portes de Gascogne non favorable actuellement à ce référendum. Face au promoteur qui dispose de moyens considérables, dans l’état actuel de la mobilisation et de nos moyens, il n’est pas possible d’organiser un référendum sur un pied d’égalité…

Le projet semblait pourtant initialement séduisant. Nous y avions adhéré parce qu’il permettait de faire connaître les enjeux de ce dossier à la population.

Cependant, nous avons rapidement constaté que la pétition mise en place par le collectif d’extrême gauche a créé une confusion et incité bon nombre de Plaisançois à bouder l’enquête publique. M. Requena et les siens ont refusé de s’associer à l’organisation de la réunion du 2 juillet qui a réuni 450 opposants au projet. Ils ont aussi déserté la coordination d’associations qui pilote le combat contre les Portes de Gascogne. Et pourtant, ils s’exposent médiatiquement en pétitionnant pour ce référendum ! On peut s’interroger sur leur véritable motivation…

Parallèlement, M. Escoula et les partisans du projet ont anticipé les demandes de M. Requena, et ont justement tenté de dénaturer l’enquête publique en un référendum. Ils ont fortement mobilisé leurs sympathisants, et ont démarché un grand nombre de Plaisançois en leur proposant à la signature des lettres formulaires en faveur des Portes de Gascogne. Et ils tentent actuellement de faire comptabiliser par le Commissaire Enquêteur ces lettres sans grande valeur comparées aux contributions motivées résultant de démarches individuelles en mairie. Ces dernières fort nombreuses sont à plus de 68% opposées au projet.

Dans cet imbroglio, restons clairs. Ne nous dispersons pas sur d’autres procédures. Soyons focalisés sur l’essentiel, à savoir la lutte contre le projet des Portes de Gascogne.

22 Sep 2008

Compte-rendu du conseil municipal du 11 septembre 2008

Rien de bien extraordinaire à l’ordre du jour de ce conseil municipal du 11 septembre. Nous étions plus dans l’attente des questions diverses avec l’inévitable sujet des Portes de Gascogne.

Un CR plus détaillé est consultable ici

Beaucoup de décisions courantes : On y mélange des abandons de créance de 5 centimes (cinq minutes de débat) avec des avenants de travaux de 500.000 euros (adoptés sans aucune explication).

Les débats sont quasiment absents, les escarmouches sont rares et restent du niveau de la cour d’école.

De toute façon, quiconque essaierait de comprendre les décisions soumises au vote en serait empêché par la qualité de la sonorisation qui ne permet même pas d’entendre les explications du maire ou de ses collaborateurs.

Réinventons Plaisance réclame encore et toujours un fonctionnement normal des commissions.

Une attaque violente et choquante a eu lieu contre la nouvelle correspondante de la Dépêche, présente dans la salle, à qui on ne donne pas l’occasion de se défendre. Ceci est inacceptable !

Une seule question diverse est proposée après l’épuisement de l’ordre du jour : la demande de référendum de R. Requena (Collectif de Gauche) « pour que les citoyen(ne)s de Plaisance du Touch puissent exprimer leur avis sur le projet des Portes de Gascogne ».
La demande est proposée au vote et repoussée à la majorité (une voix pour : Collectif de gauche, trois abstentions : Réinventons Plaisance). Avant le vote, les débats sont houleux et à la limite de la diffamation.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

15 Sep 2008

Portes de Gascogne : Après l’enquête publique

BRAVO ET MERCI A TOUS !

La participation à l’enquête publique a été exceptionnelle tant en quantité qu’en qualité :

– 27 registres ont été ouverts (lors de la première enquête en 2005, les deux premiers n’ont pas été remplis !)
– 654 contribution écrites dans les registres dont 68,5% d’opposants au projet
– 50 emails
– Plus de 1000 courriers adressés directement à la commission d’enquête.

Parmi les contributions les plus remarquables :
– Les maires de Colomiers, Tournefeuille, Cugnaux et pratiquement toutes les villes alentour
– Pierre Cohen, maire de Toulouse
– Pierre Izard, président du conseil général de Haute-Garonne
Martin Malvy, président du conseil régional de Midi-Pyrénées

La qualité des contributions des opposants est exceptionnelle : très loin d’un simple copier/coller d’un texte standard, de nombreux textes couvrent sur plusieurs pages des sujets aussi divers que l’économie, le social, l’environnemental, le sociologique etc. Et surtout avec des motifs nombreux, variés, de grande qualité.

Le combat est loin d’être terminé. Nous restons vigilants et participons aux actions qui sont coordonnées par le collectif contre les portes de Gascogne. Dès que nous aurons le compte rendu de la commission d’enquête (probablement courant Octobre) nous vous informerons de la suite des événements.

Encore une fois : merci à tous les contributeurs

04 Sep 2008

Visit Us On Facebook