SPOT N°58 (janvier-février) : le bilan de RÉINVENTONS PLAISANCE

BILAN DE 6 ANS DE MANDAT DANS L’OPPOSITION

Depuis 2008, RÉINVENTONS PLAISANCE est LA SEULE VRAIE LISTE CITOYENNE

Une liste majoritairement constituée de candidats issus de la société civile dont l’objectif premier est de construire l’avenir de Plaisance avec et pour les plaisançois.
Une liste forte de convictions mais sans idéologie ni soumission à un parti politique. Tout le contraire des pseudo-listes citoyennes qui, à quelques mois des élections municipales de mars 2020, fleurissent à droite et à gauche en cet automne 2019 et acceptent – sans assumer – investiture et soutien des partis politiques !
Courage ou lâcheté ?
2014 : RÉINVENTONS PLAISANCE obtient 48,42 % des suffrages exprimés soit 8 sièges sur 33 au conseil municipal.

Mandature 2014-2020 :
Exclus des commissions dites « sensibles », confrontés à un simulacre de « démocratie participative », nous avons combattu l’équipe majoritaire chaque fois que ses décisions nous paraissaient contraires aux intérêts de nos concitoyens.

Nous avons donc lutté contre :

La suppression de postes d’ATSEM (2015) au prétexte de restrictions budgétaires, alors que sur la même période plusieurs cadres supérieurs étaient embauchés (directeur de cabinet du maire, D.R.H., responsable CCAS en doublon).
La vente d’un tronçon de la route de Pibrac D24 (2016) à Unibail Rodamco, promoteur de Val Tolosa avec pour conséquence l’obligation de faire un détour de 2,4 km au lieu des 900 m initiaux pour atteindre le rond-point intersection de la D82 et de la D24.
La vente d’un segment de la D82 (2017) reliant la Salvetat St Gilles à Colomiers au promoteur de Val Tolosa. Bénéfice net pour celui-ci : des terrains d’un seul tenant et un gain de 515 000 € correspondant au surcoût du rachat par la commune de la nouvelle route construite par le promoteur, sans même que soit prévue une piste cyclable.
L’éviction d’Écran7 (2017) : association œuvrant depuis 30 ans pour la commune. Son crime : elle a osé s’opposer au projet de multiplexe de 12 salles prévu à Val Tolosa.
La braderie du patrimoine communal avec la vente de la Maison Guitard (2019) cédée à un promoteur (dont le nom est tenu secret), via un intermédiaire déjà très impliqué dans le projet Val Tolosa, pour construire une résidence séniors sur fonds privés. La plupart des communes privilégient pourtant des financements publics pour bâtir et gérer ce type d’établissement, favorisant ainsi la création d’emplois et garantissant des prix plus doux pour nos seniors !

Nous avons en outre interpelé l’équipe majoritaire sur divers sujets litigieux :

• conditions avantageuses du bail consenti au gérant du restaurant de Monestié dont la fermeture, suite à un incendie, semble anormalement longue
• manque d’information concernant l’entretien des cours d’eau dont le Touch
inondations répétées du centre-ville
• création d’un nouveau groupe scolaire
• etc.

Venez RÉINVENTER PLAISANCE
Contact : reinventonsplaisance2020@yahoo.com
Site : www.reinventonsplaisance.fr
Facebook : Reinventons Plaisance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On Facebook