CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE CCST : CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI-MÊME ?

Nous ne faisons pas souvent de compte-rendu de ces conseils communautaires. Il faut dire que les sujets n’y sont pas souvent passionnants (alors qu’ils le devraient !) et que nous n’avons pas ou peu connaissance des dossiers…

Pourtant, ce jeudi 7 septembre, il s’est passé un petit évènement qui peut sembler banal, mais qui en dit long sur les membres de ce conseil.

Avant le début des débats, notre groupe RÉINVENTONS PLAISANCE a demandé la parole pour proposer à la CCST de participer à l’élan de solidarité pour les victimes des Antilles touchées par le passage de l’ouragan Irma.
Monsieur Escoula a indiqué qu’il pensait faire également cette proposition en fin de Conseil Communautaire.

Quand ce fut le moment d’aborder cette question, Monsieur Mirc, maire LR de Léguevin, s’est lancé dans un discours très agressif dans lequel il a dit qu’il ne souhaitait pas aider à la réparation de la maison de Johnny Halliday… que vouloir envoyer une aide financière pour aider les victimes, c’était juste un geste pour soulager sa conscience… et que c’est à l’État de réparer et à personne d’autre etc.

Après ce discours sans appel, Monsieur Escoula a demandé qui était d’accord avec Monsieur Mirc. Seules 6 ou 7 mains se sont levées (celle de Monsieur Mirc et de ses conseillers surtout). Après quoi, Monsieur Escoula en a conclu qu’on reportait ce sujet à plus tard… (l’urgence n’étant sans doute plus si urgente) !

Voilà la démocratie « MADE-IN-PLAISANCE »… 6 ou 7 personnes annulent le souhait d’une quarantaine de conseillers !
Oui, mais rappelons-nous comment l’élection du président et des vice-présidents de la CCST avait eu lieu. Lisez l’article que nous avions publié le 23/04/2014. C’est tout de même Monsieur Mirc (UMP à l’époque) qui avait permis l’élection de Monsieur Escoula (PS à l’époque). Contre quoi… ça, on ne le saura sans doute jamais.

En tout cas, Monsieur Mirc semble ignorer que ces îles ne sont pas uniquement peuplées de gens riches et que les dégâts y sont gigantesques.

Heureusement que les villes françaises ne sont pas toutes « gouvernées » par des « Monsieur Mirc ». Voilà ce que l’on peut lire dans les dépêches d’aujourd’hui :

Alain Juppé propose une « aide exceptionnelle » pour les sinistrés
Le maire de Bordeaux a fait savoir ce matin qu’il proposerait à son conseil municipal de voter une aide exceptionnelle pour les victimes françaises de l’ouragan. Alain Juppé@alainjuppe
Terrible dévastation dans les Antilles. Je proposerai au conseil municipal de Bordeaux de voter une aide exceptionnelle à nos compatriotes. 05:23 – 08/09/2017

Espérons que la ville de Plaisance-du-Touch, lors du prochain Conseil Municipal, saura se montrer à la hauteur !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Visit Us On Facebook