CLAP DE FIN POUR ÉCRAN 7 ? – LA CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCÉE

Par 25 voix contre celles des 8 élus du GROUPE REINVENTONS PLAISANCE, le CONSEIL MUNICIPAL du 29 JUIN 2017 décide de révoquer son prestataire historique : l’Association ÉCRAN 7 qui gérait depuis toujours le cinéma de PLAISANCE DU TOUCH.

Les élus du GROUPE REINVENTONS PLAISANCE ont quitté la salle en GUISE de PROTESTATION.

Pourquoi détruire cette ASSOCIATION PLAISANCOISE qui depuis 36 ans s’occupe de notre CINÉ pour le plus grand bonheur des petits et des grands, des jeunes et des moins jeunes, des écoles, des collèges, des comités d’entreprise,  etc.

Pourquoi changer de prestataire ?

Parce que cette petite association, ce petit groupe qui compte 5 salariés et une trentaine de citoyens bénévoles a osé défier les PUISSANTS ?

Les PUISSANTS ? Qui sont-ils ?

Voici leurs noms : PAR ORDRE D’APPARITION à L’IMAGE

  • LE MAIRE DE PLAISANCE DU TOUCH : LOUIS ESCOULA
  • LES DEUX MULTINATIONALES qui projettent de s’approprier le plateau de la Ménude, donc nos terres, donc le patrimoine de nos enfants :
    • La SOCIETE UNIBAIL RODAMCO – grand promoteur qui veut construire le méga centre commercial VAL TOLOSA sur le plateau de la Ménude.
    • La SOCIETE PATHE GAUMONT – distributeur de films –qui veut construire un multiplexe de 11 salles – toujours sur le plateau de la Ménude.

Qu’a donc fait ÉCRAN 7 de si terrible ?

Hé bien cette association a eu le toupet de déposer un recours contre la création du MULTIPLEXE PATHÉ GAUMONT auprès du C.N.C. (CENTRE NATIONAL CINÉMATOGRAPHIQUE).

Et ELLE A GAGNÉ !!! OUI : ELLE A GAGNÉ !!! ELLE A GAGNÉ !!! Le C.N.C. a retiré son autorisation

Hé oui ! David a gagné contre GOLIATH ? Et ça c’est impardonnable !

Rassurez-vous ! Les deux géants sont déjà mobilisés, ils fourbissent leurs armes avec leur armée de juristes…

Le recours contre la décision du C.N.C. est prêt mais il faut auparavant, et avant tout, éradiquer les opposants. Donc, faire disparaître le trublion ÉCRAN 7.

La maire et ses adjoints se sont chargés de la besogne.

Au nom d’une prétendue urgence, s’appuyant sur une loi de décembre 2016 et une ordonnance qui ne prendra effet qu’en juillet, lesquelles préconisent la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique…  on croit rêver… ils ont remis en cause la convention qui liait ÉCRAN 7 à la ville de Plaisance du Touch.

Alors le cinéma va-t-il fermer ? La réponse n’est pas si simple.

Les PUISSANTS ne sont pas si bêtes…

Dans un premier temps, rien ne va changer du moins en apparence.

C’est ce que disent et redisent certains élus de la majorité municipale… sur la place Bombail… ou sur les réseaux sociaux…

Les élus… AH OUI, les 25…  Ceux qui ont voté comme un seul homme la CONDAMNATION à MORT de l’association ECRAN 7, en lui retirant la gestion du cinéma de la ville au profit d’une association créée fort opportunément, il y a tout juste 4 mois et quelques jours… Soit un mois AVANT la décision du maire de remettre en question le renouvellement du bail d’ECRAN7. Ne serait-ce pas un MEURTRE avec PRÉMÉDITATION ?

Après tout, ce n’est pas si grave disent certains… C’est juste le prestataire qui change.

Hé bien SI C’EST GRAVE. C’est grave :

  • Parce que dans un premier temps, ce sont 5 salariés qui se retrouvent au chômage
  • Parce que c’est la mort d’une association qui a lancé le cinéma à Plaisance il y a plus de 30 ans, avec un enthousiasme et une énergie que la mairie actuelle n’aurait jamais eus !
  • Par qu’à terme, c’est toute la philosophie de votre cinéma qui va changer,

Ça se fera peu à peu…

La programmation d’abord avec moins de films « commerciaux » peut-être… pour ne pas faire de l’ombre à GAUMONT PATHE… et rester dans la philosophie des cinémas associatifs d’Arts et Essais…

La tarification aussi…  Le maire dit que NON… Que rien ne changera… Dans ce cas, pourquoi a-t-il refusé, à plusieurs reprises, de conserver dans la nouvelle convention qui va entrer en vigueur le 04 août 2017, l’article qui imposait au prestataire de pratiquer des prix modérés.

Les changements seront progressifs, n’en doutez pas…

Mais à la fin des fins… CE PETIT BIJOU QU’EST NOTRE CINÉ PLAISANCOIS sera détruit irrémédiablement.

Et nous irons tous, comme un bon troupeau de moutons bêlants, engraisser les deux multinationales (UNIBAIL RODAMCO et GAUMONT PATHE).

 

Commentaires (2)

  1. feriol

    honte au maire et ceux qui le soutiennent. tout ca pour largentcest écoeurant.
    IL ya une mauvaise gestion de notre argent dans la commune investir dans un cinéma puis le detruire ou est l’intérêt??

    Répondre
  2. Laurent saulgrain

    Le ciné de mon enfance où j’aime encore venir. J’ai 37 ans, enfant de plaisance. J’ai connu le ciné à la salle des fêtes puis à monestié d’abord une salle puis 3 aujourd’hui. Pourquoi vouloir tuer ce cinéma ? Pour satisfaire de grands groupes… C’est vraiment dommage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On Facebook