L’immobilisme du SITPRT coûte cher à la commune !

Le SITPRT est un syndicat intercommunal qui représente auprès de Tisséo les communes non affiliées au Grand Toulouse ou à la communauté d’agglomération du SICOVAL. Son président, M. Escoula, a reconnu lors du conseil municipal d’octobre 2011 que ce syndicat n’a pas d’activité réelle et que sa véritable fonction est de collecter les contributions des communes pour les reverser à Tisséo.
ACTIVITÉ MINIMALE…
tisseo

Le SITPRT: un regroupement de communes dispersées… avec des enjeux différents.

Depuis 3 ans, le syndicat produit le même rapport d’activité, très sommaire. Ne changent que les dates de réunion avec Tisséo auxquelles assiste le délégué, et les dotations des communes, revalorisées au rythme de l’inflation. Les rapports  20082009  et  2010 sont disponibles sur notre site, et nous vous invitons au jeu des 7 erreurs…

Autant les engagements du Grand Toulouse et du SICOVAL sont forts et cohérents, autant celui du SITPRT est faible. Le SICOVAL a ainsi obtenu la prolongation de la ligne B du Métro, tandis que le SITPRT ne peut même pas avoir un positionnement cohérent puisqu’il regroupe des communes dispersées avec des enjeux très différents.
Le SITPRT a lancé en 2007 une étude pour définir les conditions techniques et financières de la desserte de son territoire. Les propositions en résultant n’ont pas été retenues dans le Plan de Déplacement Urbain actuellement en révision.
Depuis, le SITPRT s’est bien gardé de renouveler toute étude. Plusieurs communes ayant pris conscience de la faiblesse de ce syndicat l’ont quitté et intégré le Grand Toulouse.
… MAIS COÛT MAXIMAL !
Le coût annuel d’administration du syndicat n’apparaît pas dans le rapport d’activité. Nous avons donc mené notre investigation: Au compte administratif 2010, les frais d’administration se portent à 83 222 €, dont 17 419 € d’indemnités d’élus. Celle de son président est de 650 € par mois. Le maire avait pourtant assuré en conseil qu’elle était de 300 €.
Des frais considérables pour une activité aussi réduite ! Rappelons que ce syndicat est financé avec nos impôts locaux.
Sur un sujet Transports aussi crucial, la voix de notre représentant à Tisséo doit porter davantage. Notre impôt doit être affecté avec la meilleure efficacité aux projets de transport. Pour nous, le déblocage des conditions de transports sur Plaisance passe par une adhésion au Grand Toulouse.
Hervé LEGAY, Xavier SMITH, Pascal BARBIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On Facebook