CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2015

NOTE D’AMBIANCE

Comme d’habitude, le public est peu nombreux. Si j’ai bien compté : 4 personnes dont la correspondante de la Dépêche. C’est dommage, mais je comprends les habitants. Quel intérêt y a-t-il à assister à un Conseil Municipal au cours duquel il y a si peu de débat et dont on connait à l’avance le résultat des votes ?

Pourtant les Plaisançois devraient venir de temps en temps. Ils verraient comment fonctionne la démocratie, ou plutôt… comment elle ne fonctionne pas.
En effet, notre système français est tel que l’opposition n’a que le droit de voter, sachant que, à Plaisance, son vote n’aura aucun poids puisque l’équipe majoritaire vote TOUJOURS les propositions du Maire.
Mais nous avons quand même le droit de poser des questions, de faire des commentaires !

DÉCISIONS MUNICIPALES / VOTES

Il est vrai que lorsque nous demandons des précisions sur des achats (sur les prix annoncés, sur le contenu des prestations…), on nous répond quasi systématiquement : « Mais cela a déjà été vu en commission achats ! ».
Il y a en effet un membre de notre équipe qui assiste à la plupart des commissions achats. Mais il faut savoir qu’en y arrivant, elle découvre les sujets abordés et n’a aucun dossier explicatif. On ne peut pas être spécialiste de tout (matériel pour les écoles, installations électriques, travaux de bâtiment, etc.),
alors comment avoir une idée des prix annoncés ?
Et à chaque fois qu’un conseiller majoritaire ou son chef prononce cette phrase couperet, plusieurs des conseillers de cette équipe font des réflexions désobligeantes ou ricanent : « Ah ! ah ! elle ne comprend rien à rien ! ».
Lors de ce Conseil Municipal, la plupart des points à l’ordre du jour ont donné lieu à ce type de réaction. Nous sommes habitués… même si moi, personnellement,
je crois que je ne m’habituerai jamais et je trouve déplorable que le Maire ne soit pas capable de veiller au bon comportement de son équipe.

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES EN MAIRIE : NOUS REFUSONS DE VOTER !

Pour toutes les questions relatives à la gestion des ressources humaines de la mairie, notre groupe a décidé de refuser de voter. En effet, il faut savoir qu’on nous refuse d’assister au C.T. (Comité Technique). Rappelons qu’il s’agit d’une instance de représentation des fonctionnaires et de dialogue avec leur employeur, donc représentation du personnel communal avec le Maire.
De la même façon, le Maire et son Directeur de Cabinet ont récemment INTERDIT à un membre de notre groupe d’assister à une réunion d’information destinée au personnel de la commune.
Pourtant, rien n’interdit à un Maire de faire participer l’opposition au C.T. (voir l’exemple de Sainte Luce sur Loire, commune d’une taille comparable à la nôtre : « C.M. Sainte-Luce-Sur-Loire 27/05/2014 », mais aussi de nombreuses villes comme Nantes, Cherbourg, Chateaubriand, Meylan, Clisson et beaucoup d’autres).

Nous sommes des personnes responsables, nous savons qu’il y a un devoir de confidentialité dans ce type d’instance. Alors pourquoi ce manque de confiance de la part du Maire ? Aurait-il des choses à cacher ? Craindrait-il que nous ayons trop de contacts avec le personnel communal ?

HEUREUSEMENT IL Y A LES « QUESTIONS DIVERSES » !!!

Nous avons le droit de proposer des questions qui sont alors débattues en fin de Conseil Municipal.

Questions sur la Maison Guitard

La maison Guitard a été acquise par la ville il y a plusieurs années, cette maison possède un certain cachet architectural. En dehors des frais liés aux travaux qui ont nécessité la pose d’une bâche de toiture, son état ne cesse de se détériorer.
De ce fait, est-elle destinée à la démolition ?

Résumé de la réponse du Maire :

Le mécène qui avait prévu d’acheter cette maison pour y accueillir des artistes a finalement abandonné son projet. Le Maire envisage donc de créer dans ce bâtiment un centre de l’enfance qui regroupera tous les services de la mairie liés à l’enfance. Les détails seront présentés ultérieurement. Le mécène avait fait évaluer les travaux nécessaires à la réhabilitation à 1 M€.

Premiers commentaires :

Budget annoncé : 1 M€ pour la réhabilitation du bâtiment. Quand on connait les habitudes budgétaires de la commune, on peut ajouter la moitié en avenants divers et travaux supplémentaires. Ce qui nous fera une « petite note » d’environ 3 M€ (acquisition + travaux). On peut déjà s’interroger : installer des services administratifs dans une belle demeure ? On aurait peut-être pu imaginer autre chose… quelque chose de plus culturel. Par exemple un beau lieu d’exposition et un espace pour petits spectacles ? On peut toujours rêver…

Question sur les cantines

Nous nous interrogeons (et nous sommes souvent interrogés par des parents) sur les cantines. En consultant les menus sur le site de la mairie, nous avons compté :

  • 2 éléments  « bio » en 5 semaines (du pain)
  • 3 éléments « issus de l’agriculture raisonnée » en 5 semaines
  • 1 seul poisson « frais » en 5 semaines

Pourrait-on rencontrer les concepteurs des menus afin d’en savoir un peu plus sur la composition des menus, l’origine des produits, le ressenti des enfants…
Y a-t-il une commission cantines ? Si oui, qui la compose ? Est-ce qu’un membre de notre groupe pourrait en faire partie ?

L’adjointe à l’enfance nous a rassurés sur le contenu des menus. Il semble que la commune privilégie les produits locaux (notamment ceux d’un agriculteur de Plaisance). La commission cantines comprend des représentants des parents d’élèves et des élèves.
Comme d’habitude, il ne nous a pas été répondu sur notre éventuelle participation à cette commission.

CHERCHEZ L'ERREURRETOUR SUR UNE QUESTION DÉJÀ ABORDÉE DE NOMBREUSES FOIS : LE CHEMIN DE POSE FARINE

On nous a dit que les Grecs ne sont pas sérieux car ils n’ont pas de cadastre. Sachez que, nous, à Plaisance, nous avons bien un cadastre, mais il semble que certains ne jugent pas utile de le respecter.
Au cadastre, le chemin de pose farine figure bien comme appartenant au domaine public. Or, il longe la propriété d’une personne (ancienne élue de la majorité). Et lorsque l’on veut y passer… on ne peut pas car un panneau à l’entrée indique que c’est interdit car propriété privée et une chaîne barre la route.
Lorsque nous avons posé la question au Maire (plusieurs fois), il nous a été dit qu’on ne trouvait pas l’acte de vente, que c’était très vieux, qu’il faudrait faire des recherches au niveau des archives, que c’était compliqué…
Et quelle ne fut notre surprise, au mois de juin dernier, en découvrant le nouveau plan de la ville distribué en mairie : imaginez un peu… le chemin de pose farine a purement et simplement disparu !!!

Comment qualifier ce tour de passe-passe ? Est-ce le résultat du hasard ? ou serait-ce… à vous de trouver le terme, je ne voudrais pas être accusée de diffamation !!!
Voyez un peu l’illustration de ce sujet : « CHERCHEZ L’ERREUR ! »
Le Maire et son équipe nous proposent de faire partie d’un groupe de travail sur ce sujet « pour travailler sur un éventuel échange de parcelles ».
Nous ne voulons pas cautionner de telles manœuvres, donc nous avons refusé de faire partie de ce groupe de travail.

A.C.

Commentaire (1)

  1. Carlos Estevao

    Merci de votre combat pour la Démocratie. A partir d’octobre 2016 nous serons de retour à Plaisance et nous participerons à vos côtés pour une Plaisance (et France) plus républicaine et démocratique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On Facebook