Les Portes de Gascogne/Val Tolosa portent atteinte à l’environnement

Rassemblement contre le projet
Deux cabinets d’études Ecotone et EGIS-environnement, mandatés par le Conseil Général et par l’aménageur, ont conclu que le projet des Portes de Gascogne/Val Tolosa présente un danger majeur pour la biodiversité.

La loi impose à un maître d’ouvrages à réparer les dommages environnementaux induits par son projet sur le fondement du principe pollueur payeur. Il doit mettre en œuvre des mesures compensatoires pour protéger en d’autres lieux ce qu’il détruit par son projet.

La démarche proposée est encore une fois tintée d’improvisation, et contraire à l’intérêt de Plaisance. Sur les faibles informations qui nous sont fournis, nous comprenons que :
  • Près de 110ha de foncier sera fourni par la commune à l’aménageur, lui économisant ainsi une économie de plus de 1M€ ;
  • L’aménageur mandatera ensuite la commune pour la gestion et le suivi de ces espaces. Quelle est  la compétence de la commune pour mettre en œuvre ces mesures très complexes ? Usuellement, ce sont des conservatoires naturels ou des opérateurs en génie écologique qui en ont la responsabilité ;
  • Enfin, une grande partie des terrains qui font l’objet de mesures compensatoires sont déjà en zone naturelle : Belle entourloupe !
Sur la forme, c’est toujours la tentation du passage en force :
  • Les rapports n’ont pas été communiqués
  • La convention pour la gestion de ces terrains n’a pas été transmise,
  • Il n’y a pas eu examen préalable de cette mesure en commission.

 

Ces rapports rappellent avec force la nocivité de ce projet, qui porte aussi atteinte au commerce de proximité, génère pollution et déplacements massifs, et qui symbolise l’ultra consommation, qui est aujourd’hui révolue… Nous devons réorienter notre développement économique pour qu’il soit soutenable.
Ces points seront discutés en conseil municipal le 27 Septembre à 18h30 au Pigeonnier de Campagne. Venez vous informer et manifester votre préoccupation ! Voir l’ordre du jour du conseil municipal

Commentaires (3)

  1. Anonymous

    Merci pour l’info je transmet aux réseaux sociaux pour se mobiliser tous ensembles afin qu’il y est un vrai débat sur ce projét porté par nos deux maires de Plaisance et La Salvetat veritable godillot des promoteurs.

    Répondre
  2. Anonymous

    Quelle mesure compensatoire sur notre commune de La Salvetat??
    Lors du conseil municipal du 27 sept.2012 à Plaisance, les délibérations sur les mesures compensatoires liées à «la réalisation de la ZAC des «Portes de Gascogne/Val Tolosa» et le projet de RD 924, compris entre la RD 24, plateau de la Ménude à Plaisance, et la RN 124 à l’échangeur de la Salvetat-St-Gilles» ont fait l’objet de prise de paroles par les élus des groupes d’opposition.
    Les cabinets d’études mandatés par le conseil général, pour les voies de circulations, et par l’aménageur, ont conclu que ces projets portent atteinte à la biodiversité.
    La loi sur le Grenelle de l’environnement impose de protéger d’autres lieux pour compenser ceux endommagés par ces projets.
    La commune met, donc, à la disposition du conseil général et de l’aménageur des parcelles ou parties de parcelles lui appartenant (sur la vallée du Touch sud, lieu-dit Montet, lac de Birazel, confluence du Touch/Merdagnon).
    La ou il y a problème c’est que ce même projet concernant la route RD 924 ainsi que la réalisation de la centrale d’épuration nécessaire au projet Porte de Gascogne/Val Tolosa, se situe sur le territoire de La Salvetat. Comment ce fait il que La Salvetat ne ce soumet pas à la loi du grenelle de l’environnement? Pour rappel le territoire Salvetains devant recevoir ce projet est situé en pleine coulée verte de l’Aussonnelle en zone protégée.
    1-Voir article dans la dépêche du 4 oct.2012 Plaisance du touch.
    2-Dernier conseil municipal de La Salvetat le 25 sept. 2012 aucun vote, aucune allusion ,déclaration, ou information sur ce probléme atteinte à la biodiversité.

    Répondre
  3. Anonymous

    petite info:

    Je suis le dernier agriculteur de Cugnaux et tout mon materiel est sur la commune de le Castera. La D24 est mon seul itinéraire possible. Imaginez un passage de tracteur à 30 km/h plusieur fois par jour au abords d’un centre commercial !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On Facebook