Coup de gueule !

La section plaisançoise du Parti Socialiste vient d’investir une cinquième fois Monsieur Louis Escoula pour les prochaines élections municipales.
Monsieur Escoula a obtenu 35 voix contre 21 pour Monsieur Rémi Demersseman-Pradel. Cette section va donc se mobiliser pour que Plaisance soit gouvernée pendant 31 ans par le même homme, connu pour une pratique très solitaire du pouvoir. Il avait pourtant promis lors de la dernière campagne qu’il passerait le relais à son successeur.

EscoulaCumul
Au-delà de cette aberrante contradiction avec l’orientation nationale sur le cumul des mandats, c’est un échec cuisant de la démocratie au niveau local. Le maire est incapable d’organiser le passage de relais et il refuse de céder sa place, alors qu’il  y avait pourtant des prétendants de qualité, dont l’un est notamment membre du conseil national du PS. Il y a aussi l’exaspération de plusieurs élus majoritaires : cinq d’entre eux ne participent plus au conseil municipal depuis plus de deux ans.
Cette désignation ne serait-elle pas finalement le reflet de la politique clientéliste du maire ? On peut se demander en effet jusqu’à quel point la section locale du PS est tenue par les réseaux et les proches du maire.
Les vrais électeurs socialistes, qui se font abuser à chaque élection municipale par l’étiquette socialiste, sont les vrais dupés de ce vote !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On Facebook