Politique

CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI : CHANGEMENTS DANS LE GROUPE RÉINVENTONS PLAISANCE

Comme nous l’avions déjà annoncé sur ce site et sur FACEBOOK, les changements dans le groupe RÉINVENTONS PLAISANCE ont été officialisés lors du dernier Conseil Municipal, le 22 mai dernier.
La Dépêche du Midi en a rendu compte ce jour après avoir rappelé nos « questions diverses » et les réponses qui ont été apportées :

… Sophie Belamari, élue de RÉINVENTONS PLAISANCE, a réaffirmé les changements intervenus au sein de l’équipe d’opposition :
« Jean-Pierre Fraisse a souhaité quitter le groupe, nous avons pris acte que Pascal Barbier a choisi de s’associer à une autre formation et qu’il a accepté de quitter le groupe, il n’est plus le chef de file, ni le porte-parole du groupe et n’interviendra plus en son nom. »

Voir l’article complet de La Dépêche du Midi du 11 juin 2019 :
https://www.ladepeche.fr/2019/06/11/conseil-municipal-les-demandes-de-lopposition,8249620.php

11 Juin 2019

INTERVENTION DU GROUPE RÉINVENTONS PLAISANCE AU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 2019

Des changements sont intervenus récemment au sein de l’équipe RÉINVENTONS PLAISANCE.

Jean-Pierre FRAISSE a souhaité quitter le Groupe.

Pascal BARBIER, quant à lui, a choisi de s’associer à une autre formation. Nous en avons pris acte et lui avons demandé de concrétiser ce nouvel engagement en quittant notre groupe, ce qu’il a accepté.

Ces changements ont pour conséquence une recomposition du groupe d’élus d’opposition.
À compter de ce jour, Pascal Barbier n’est plus le chef de file du Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE, ni son porte-parole, il n’interviendra donc plus au nom de RÉINVENTONS PLAISANCE.

Le Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE comprend donc dorénavant 6 membres :
• Agnès Cerovecki,
• Hervé Legay,
• Jacques Clavel,
• Sophie Belamari,
• Nicole Régnault-Violon
• Bernard Malherbe

Ces 6 élus déclarent leur volonté de poursuivre le mandat ensemble, sous le nom de Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE. Ils restent fidèles à leurs valeurs et au projet qu’ils ont défendu lors des élections municipales de 2014 et continueront à voter dans l’intérêt des Plaisançoises et des Plaisançois, en toute indépendance.

27 Mai 2019

GROUPE DES ÉLUS DE RÉINVENTONS PLAISANCE

Suite à la publication de notre dernier communiqué dans la presse, nous souhaitons préciser que Pascal Barbier ne représente plus le Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE et n’est plus son porte-parole.

Agnès Cerovecki, Hervé Legay, Jacques Clavel,
Sophie Belamari, Nicole Régnault-Violon, Bernard Malherbe

14 Mai 2019

COMMUNIQUÉ DES ÉLUS DE RÉINVENTONS PLAISANCE DU 10 MAI 2019

La majorité des élus d’opposition RÉINVENTONS PLAISANCE prend acte du ralliement de Pascal Barbier à une formation politique adverse candidate aux prochaines municipales.

Pascal Barbier avait pourtant annoncé en novembre dernier par voie de presse son engagement en tant que tête de liste RÉINVENTONS PLAISANCE pour les élections municipales de 2020. Il rejoint maintenant une équipe dont certains membres avaient appelé à voter contre sa liste en 2014.

Fidèles à leur engagement vis-à-vis de leurs électeurs, les élus signataires continueront quant à eux à porter le projet de RÉINVENTONS PLAISANCE.

Agnès Cerovecki, Hervé Legay, Jacques Clavel, Sophie Belamari, Nicole Régnault-Violon et Bernard Malherbe

10 Mai 2019

L’ÉQUIPE RÉINVENTONS PLAISANCE MET LES CHOSES AU POINT

ELLE PRÉCISE SON POSITIONNEMENT POLITIQUE

Après la publication de différents articles de presse et prises de position politiques diverses et variées, les membres du Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE se sont réunis le lundi 5 novembre dernier pour faire le point sur la situation politique de la commune de Plaisance-du-Touch et envisager les actions futures.
Les participants à cette réunion ont ainsi réaffirmé le positionnement du Groupe et surtout les valeurs qu’il entend défendre.

La conclusion de cette réflexion s’adresse à :

– Vous, électeurs qui, en 2008, avez accordé votre confiance à la liste menée par Hervé Legay, puis, en 2014, à la liste menée par Pascal Barbier (48.42 % soit 230 voix d’écart avec la liste du maire actuel) ;
– Vous, sympathisants et soutiens de notre liste citoyenne rassemblant des sensibilités différentes, mais non affiliée à un parti politique ;
– Vous, qui suivez nos publications sur le site Internet, sur Facebook, nos prises de position lors des conseils municipaux et qui avez envie de nous rejoindre, de nous soutenir parce que vous voulez pouvoir enfin faire confiance à des citoyens plutôt qu’à des professionnels de la politique ;
– Vous, qui voterez pour la 1ère fois à Plaisance en 2020 (nouveaux arrivants ou jeunes primo-votants).

Rappelons, tout d’abord, le positionnement, la philosophie, en un mot l’« ADN » du Groupe
RÉINVENTONS PLAISANCE :

RÉINVENTONS PLAISANCE est une liste citoyenne, indépendante et sans étiquette ne politique, ni passée, ni présente, ni future.
Une liste sans étiquette au moment de sa création lors des élections municipales de 2008, sans étiquette lors de la seconde campagne électorale de 2014, une liste qui sera, encore et toujours sans étiquette quand elle repartira en campagne en 2020.

Réunis autour de leur tête de liste, PASCAL BARBIER, les participants à la réunion ont réaffirmé que RÉINVENTONS PLAISANCE rassemble de simples citoyens soucieux du bien public, du bien-être des plaisançois, du respect de l’environnement, du développement économique, du commerce de proximité et du vivre ensemble, des femmes et des hommes qui ont souhaité, pour toutes ces raisons, s’impliquer dans la politique locale.

OUI, c’est vrai, certains membres de notre liste sont adhérents d’un parti politique, mais cela leur est STRICTEMENT PERSONNEL et n’interfère pas dans les choix politiques du Groupe.
Autrement dit, NOUS NE RECEVONS D’ORDRE DE PERSONNE… ni d’argent, d’ailleurs !
N’ayant rien à cacher, nous jouons cartes sur table. Parmi les 8 élus de l’opposition plaisançoise, tous membres de RÉINVENTONS PLAISANCE, nous comptons en tout et pour tout un adhérent d’E.E.L.V. et un adhérent au MODEM. Les autres élus ont leurs idées, comme tout un chacun, un point c’est tout.

Pour gérer une commune, point n’est besoin de parti politique. Il suffit d’un groupe de femmes et d’hommes réfléchissant ensemble aux problèmes de la collectivité et votant en leur âme et conscience, chacune et chacun avec le bon sens qui lui est propre.

Le modèle de gouvernance de RÉINVENTONS PLAISANCE n’est pas celui d’un chef tout-puissant dirigeant tout, entouré de subalternes muets et dociles.

Pour nous, l’idéal, c’est un leader faisant des propositions conformes au programme élaboré en équipe durant la campagne électorale. Il doit s’assurer que chaque membre de l’équipe a les éléments nécessaires à sa réflexion, peut s’exprimer et voter librement pour prendre une décision juste qui va dans l’intérêt de la commune et de ses habitants.

RÉINVENT-ER PLAISANCE, c’est penser en priorité au bien-être des plaisançois en leur demandant leur avis sur les grands projets et/ou les grandes questions.

Ce n’est pas donner un « blanc-seing » à des promoteurs dont l’objectif n’est ni l’environnement, ni la culture, mais avant tout satisfaire des intérêts privés, le bénéfice financier qu’ils vont retirer de leur action !
Nous l’affirmons depuis 2008, les citoyens ne doivent pas subir les décisions en spectateurs, mais ils doivent être acteurs.

La politique n’appartient pas aux politiques, mais à ceux qui veulent faire de la politique. C’est dans cet esprit que notre programme a été élaboré, conciliant les intérêts économiques locaux avec les exigences environnementale, sociale, éducative et culturelle.

Agnès Cerovecki / Nicole Régnault-Violon

20 Nov 2018

MUNICIPALES 2020 : LES GRANDES MANŒUVRES ONT-ELLES DÉJÀ COMMENCÉ ?

OUI ! du moins si l’on en croit l’article de La Dépêche du Midi du 28 septembre 2018 (voir ci-dessous). Nous apprenons ainsi que le nouveau secrétaire du Parti Socialiste plaisançois (oui, le PS existe encore) veut rassembler les forces de gauche sans pour autant être candidat au fauteuil de maire.
Quelles sont donc ses intentions? Est-ce juste par amour de la démocratie ? Rappelons que l’intéressé a été éliminé lors des primaires du PS en 2014, alors qu’il ambitionnait de prendre la place de Louis Escoula.

(suite…)

15 Oct 2018

Visit Us On Facebook