Conseil municipal

Conseil municipal 18 décembre 2014

L’ordre du jour de cette dernière assemblée de l’année était plutôt important

Nous avons d’abord eu un rapport d’activité du fonds de dotation de la ville qui constatait aucune activité financière, mis à part le paiement d’une mission de commissaire aux comptes. Ce fonds est destiné à collecter des fonds d’entreprises privées qui participeront ainsi à la vie associative au travers de financement de projets.

Nous avons également été sollicités pour lancer la quatrième modification de notre PLU (Plan Local d’Urbanisme). La principale modification concerne la création d’un projet d’aménagements (lotissements) dans le quartier Bourgade (à la limite avec Tournefeuille derrière l’avenue des Vitarelles).
L’enquête publique aura lieu du 17 janvier au 23 février à la mairie de Plaisance.

Une longue passe d’arme a eu lieu à l’occasion du vote du règlement intérieur du conseil municipal. Nous en avions négocié les principales dispositions en commission préalable mais restaient quelques points politiquement ardus.

(suite…)

20 Déc 2014

Conseil municipal du 6 novembre 2014

Une minute de silence a été observée en mémoire du fils de notre collègue et ami Jean-Pierre Fraisse. Une courte déclaration a également été lue par notre groupe.

Ce conseil débute par l’accueil d’une nouvelle conseillère, Julie Tardivo, pour assurer le remplacement de Karine Routaboul-Cohen,.

L’événement le plus important de ce conseil était la présentation du rapport annuel de la concession du centre-ville à VIAE. Nous prenons connaissance d’un rapport très détaillé et circonstancié, à la fois financier et commercial. Ce rapport aborde sans les masquer, les difficultés rencontrées et notamment les difficultés de commercialisation. Malgré un contexte économique plus tendu que prévu, la raison principale de ces difficultés est à chercher dans la hâte qui a été systématique dans la préparation puis la mise en oeuvre de ce projet. La volonté impérative de faire livrer l’équipement en Mars 2014, à la veille des élections municipales, a obligé le concessionnaire à négliger certains aspects techniques et a entraîné des imprévus et donc des avenants.

Le maire se vante d’une opération financièrement « blanche » qui aurait permis à la commune de bénéficier sans cout d’une place publique toute neuve. C’est oublier que nous avons démoli une salle des fêtes. Il aura fallu dépenser 10M€ pour reconstruire l’équipement à Monestié. Le maire oublie également d’intégrer le coût des infrastructures qui sont restées à la charge de la commune (voiries, réseaux). Enfin, la commune n’est plus propriétaire des terrains qu’elle a vendu au promoteur au même prix que celui-ci a vendu l’aménagement de la place centrale. Au final, cette opération est bien loin d’une opération blanche.

Le reste du conseil sera consacré à des délibérations routinières.

Lire le compte rendu détaillé ici

21 Nov 2014

Premier conseil de la cinquième mandature de M Escoula

Ambiance lourde et pesante pour ce conseil d’installation  du maire et de ses conseillers.
Nos huit élus d’opposition s’étaient vu réserver les huit places qui tournent le dos au public.
Public, venu nombreux, qui n’était pas lui non plus à l’honneur dans cette salle du pigeonnier trop petite pour une telle assemblée. Une trentaine de chaises entassées au fond de la salle pour plus d’une cinquantaine de personnes. Une honte.

Revoir le conseil municipal en vidéo
Revoir en vidéo

Christian Thouzet, doyen de l’assemblée et donc de fait président, a pourtant tenté, vainement, de dérider l’auditoire par quelques propos légers à propos de l’âge.

(suite…)

06 Avr 2014

Conseil municipal du 26 septembre 2013

Le conseil du 26 Septembre a confirmé les inquiétudes que nous avions exprimées depuis plusieurs années, et que nous avions précisées lors du vote du budget.
Les caisses sont vides. La cagnotte et les recettes générées par la vente des terrains de La Ménude ont été dilapidées dans d’énormes dépassements sur les opérations en cours :
• Sur L’eEspace Monestié, le montant initial annoncé en 2011 était de 5.760 M€. Cet équipement est estimé aujourd’hui à 9.184 M€, soit près de 60% de dépassement. Le cout du seul parking revient à 1.4M€ !
• Sur le centre-ville, le montant initial annoncé en 2011 était de 4.500 M€. Cette opération est estimée aujourd’hui à 6.989 M€, soit plus de 53% de dépassement.

La commune est aujourd’hui contrainte à souscrire 2 M€ d’emprunts.

parking-monestie

Comment expliquer que ce parking ait couté 1,4 M€ ?

Depuis le début de la mandature, le groupe Réinventons Plaisance demande une planification pluriannuelle des investissements, et un état précis du patrimoine. Nous avons été rejoints dans cette demande par la Chambre Régionale des Comptes. L’équipe majoritaire a alors été contrainte à mettre en place une programmation financière des grands programmes. Elle ne l’a toutefois pas respectée.

Tous les équipements de l’ère Escoula ont été marqués par des dépassements conséquents. Ils traduisent un manque de respect pour le contribuable plaisançois, et une méthode de gestion totalement dépassée, qui génère des gaspillages que nous devons tous assumer financièrement !

08 Oct 2013

Conseil municipal du 27 juin 2013

Les délibérations les plus importantes de ce conseil de juin concernent le complexe Monestié.

cm-juin1Nous avons voté la convention avec Ecran 7 sur la mise à disposition de locaux pour le cinéma. Le cinéma constitue la seule animation pour les jeunes. Nous observons qu’il s’agit d’un équipement de qualité professionnelle et un investissement conséquent pour les Plaisançois. Nous lui souhaitons du succès, nous souhaitons aussi que l’association qui est soutenue aujourd’hui puisse participer demain, par le biais de ses recettes, au financement d’autres équipements qui font cruellement défaut.

cm-juin2

Monestié: Des surcouts très conséquents

Nous refusons de voter les avenants très conséquents pour l’espace Monestié. Le projet sur le bâtiment, qui était initialement de 3.6 M€, est maintenant à 6.2 M€. Nous dénonçons cette non maitrise des couts, et le manque de visibilité de ces travaux supplémentaires vis-à-vis du budget de notre commune. De plus, nous sommes très inquiets de l’isolation du bâtiment. La commune devra le mettre aux normes dans les cinq prochaines années, ce que le maire ne dément pas.
Parmi les autres points à retenir, le renouvellement de l’appel d’offres de la restauration scolaire, qui a été traité sans notre participation, avec la priorité absolue sur le prix (1,5 € le repas), sans intégrer des exigences de proximité et de qualité.

31 Août 2013

Conseil municipal du 23 mai 2013

Nous avons voté la totalité des délibérations de ce conseil municipal : Vente de différents terrains sur La Ménude, modification du règlement du service enfance pour intégrer la réforme des rythmes scolaires, tarif de la piscine, recrutement d’agents d’animation. Les points qui ont fait débat sont des échanges en marge de ces délibérations ou lors des questions diverses : M. Escoula conteste le cout de notre isolement et de notre non-appartenance à la métropole, que nous estimons à 4M€ chaque année… mais son propos montre qu’il n’a pas lu notre analyse. (Lire notre analyse du budget)

La mairie n’est plus ouverte le samedi contrairement aux villes voisines

La mairie n’est plus ouverte le samedi contrairement aux villes voisines

M. Lorblanchet (UMP) s’inquiète des délais de délivrance des passeports, qui peut atteindre plusieurs mois. Le maire prétend que cela est du à l’afflux de nombreuses personnes extérieures à la commune. Nous estimons que le service s’est dégradé à Plaisance. Elle n’est plus ouverte le Samedi, contrairement à toutes les communes avoisinantes. Avec une meilleure utilisation des nouvelles technologies (télépaiement, e-administration), certaines charges des agents pourrait être simplifiées pour qu’ils soient davantage au contact et au service des usagers. Un audit réalisé en 2008 avait mis en évidence ces dysfonctionnements. Le maire refuse de nous le communiquer.

antenne

Le dossier des antennes géré en toute irrationalité et avec démagogie

 

M. Réquéna s’acharne dans sa croisade contre les antennes de téléphonie mobile. M. Thouzet, adjoint, annonce qu’il fera tout pour retarder les installations. Dans quel but ? C’est la puissance rayonnée qui doit être limitée et contrôlée. Et un plus grand nombre d’antennes, mieux intégrées que d’immenses pylônes, maillant mieux le territoire peut contribuer à réduire l’exposition aux ondes électromagnétiques, ainsi que la puissance émise de nos téléphones. Ce dossier est géré en toute irrationalité… et explique la couverture défaillante des réseaux mobiles dans certains quartiers de Plaisance.

09 Juin 2013

Conseil municipal du 25 avril 2013

Ce conseil municipal vit l’installation de Cathy Leviaux-Navarro. Xavier Smith lui a cédé son siège, permettant ainsi d’associer Cathy à notre action au sein du conseil pour la dernière année de la mandature.navaro

Nous prenons connaissance d’une nouvelle étude sur le projet de La Geyre. Une enquête publique avait eu lieu il y a 2 ans et demi. Elle avait suscité une forte mobilisation des plaisançois pour dénoncer les nuisances induites sur le trafic automobile, l’environnement, et sur les risques financiers. Les conclusions n’avaient été jamais rendues publiques. Le projet semble ressurgir.
Geyre

Le projet de La Geyre, relancé une énième fois…

Enfin, le débat s’anime avec les questions diverses. Nous avons demandé aux élus de rendre publiques leurs diverses indemnités, afin d’accompagner l’exigence de transparence voulue par le président de la république. Les responsables de l’exécutif municipal ont refusé de les communiquer. Nous laissons chacun apprécier cette attitude. Nous avons reconstitué ces indemnités sur la base de diverses délibérations que nous nous sommes procurées. Nous invitons les intéressés à nous faire part des corrections éventuelles.

Le conseil municipal s’achève avec un débat sur l’installation d’antennes relais, nécessaires pour améliorer la couverture de Plaisance.

 

01 Mai 2013

Conseil municipal du 14 mars 2013

Le conseil municipal était consacré principalement au débat d’orientation budgétaire. Cet exercice consiste à présenter les grandes lignes du budget, pour qu’un débat s’instaure, et que d’éventuelles observations puissent être prises en compte dans la version définitive du budget.
En réalité, l’exercice a, comme d’habitude, été essentiellement un monologue de présentation des décisions du maire pour l’année à venir. Peu de place a été accordée au débat contradictoire.
Le maire a été très avare en informations. La documentation fournie était également difficilement exploitable. En cette année pré-électorale, nous cacherait-on certaines faiblesses ? La principale inquiétude concerne le financement des opérations. Après avoir reporté les opérations depuis près de 10 ans, deux chantiers majeurs sont programmés en 2013. Comment seront-ils financés ? Aucune planification des dépenses ne nous est présentée. Le maire assure que la dissolution du Sidexe amènera quelques ressources financières. Nous craignons des dérives, comme dans tous les programmes des années précédentes, et des risques financiers importants.

29 Mar 2013

Conseil municipal du 13 février 2013

Le conseil a débuté en retard pour que le quorum soit atteint. De nombreux élus majoritaires manquaient à l’appel. La seule délibération importante portait sur la modification du Plan Local d’Urbanisme.

Le conseil s’est essentiellement animé lors des questions diverses:
•    L’équipe majoritaire a soumis au vote une motion pour réaffirmer le soutien du conseil au projet de Bus à Haut Niveau de Service (BNHS), en grand danger. Le conseil semble maintenant convaincu de l’urgence de l’aménagement du couloir bus sur la CD 50. Ce projet est peu coûteux, il permettrait de desservir Basso Combo et le lycée Rive Gauche. Mais il n’est pas suffisant. Une liaison rapide en transport en commun avec le centre de Toulouse est absolument nécessaire.

CD50 : Le bus est noyé dans la circulation dès le château des Vitarelles…

CD50 : Le bus est noyé dans la circulation dès le château des Vitarelles…

•    Un nouveau dysfonctionnement majeur du conseil et des services a été mis en évidence. Suite à la remise de notre contribution au Spot, notre groupe et l’UMP avons reçu un message insultant d’un adjoint au maire. Ainsi, les services ont transmis nos contributions à quelques élus majoritaires, pour qu’ils puissent contrer nos arguments. Les services doivent être indépendants, et ne doivent pas être subordonnés au groupe majoritaire.

12 Mar 2013

Conseil municipal du 23 janvier 2013

Le conseil a encore voté plusieurs ajustements techniques et budgétaires nécessaires suite au processus de dissolution du SIDEXE. La dissolution de ce syndicat est prévue dans les semaines à venir. Il est grand temps qu’elle soit effective, tant ce syndicat brillait par son manque de transparence !!!

Le point le plus animé de ce premier conseil de l’année 2013 concernait la création d’un fonds de dotation, dont le but est d’inciter les entreprises et les particuliers à s’investir dans plusieurs projets portés par la collectivité et les associations de son territoire. Le Conseil d’Administration du fonds, qui définit la politique d’investissement, sera composé de 3 élus et 3 représentants de la société civile. Les élus minoritaires déplorent l’opacité prévisible de ce syndicat, car ils n’y seront pas représentés.


piste-cyclableNotons enfin le transfert de charges à la CCST (Communauté de Communes de la Save au Touch) de la compétence « trottoirs et pistes cyclable ». Nous  souhaiterions que ces aménagements soient enfin définis en coordination avec ceux qui les utilisent (usagers, associations de cyclistes urbains…) afin d’optimiser tracé et périmètre de sécurité.

03 Fév 2013

Visit Us On Facebook