CR réunions

Point d’avancement du projet des Portes de Gascogne (Lasserre – 10 septembre 2009)

En ce jeudi 10 septembre, l’ensemble des conseillers municipaux de la Communauté de la Save au Touch était invité à Lasserre, pour un point d’avancement du projet des Portes de Gascogne, présenté par ses promoteurs.

Une nouvelle fois, le Collectif contre les Portes de Gascogne était posté à l’entrée de la salle de réunion. Après moult discussions, il n’a pas été autorisé à assister à cette réunion, mais il a quand même pu venir s’exprimer en fin de séance. En vain.

Rien de vraiment nouveau sur la présentation technique du projet: Les planches présentées ressemblaient à celles de la réunion précédente, qui s’était tenue à Plaisance en mai 2008. En bref, le projet va nous permettre de vivre mieux pour dépenser plus !

Par-contre, la feuille de route du projet a malheureusement bien progressé. Ainsi :
– Le permis de construire vient d’être accordé aux promoteurs du projet (obtenu donc en ce mois de septembre 2009)
– La Communauté de Communes de la Save au Touch a déposé un recours gracieux pour annuler l’applicabilité du DAC, le Document d’Aménagement Commercial de la Grande Agglomération Toulousaine, qui cadre l’aménagement commercial de la même zone – notamment le développement des pôles dits « majeurs ». Le DAC est en effet opposable au permis de construire des PdG, mais comporterait des anomalies, d’où le recours déposé par les partisans du projet, qui semblent optimistes sur l’issue de ce recours – la décision devrait être annoncée mi-octobre 2009.
– Enfin, la décision du Conseil d’Etat sur le 2ème recours déposé contre l’avis de la CNEC (avis autorisant le projet, en date du mois d’octobre 2008) devrait être prononcée à la fin de cette année 2009.

Il faut aussi noter que l’un des derniers obstacles au projet semble avoir également disparu, à savoir la difficulté de développer le fameux accès routier entre la zone commerciale et la RN 124. Le Sidexe a en effet acquis toute l’emprise foncière pour construire la RD 924 en 2×2 voies. Le promoteur prend 80 % des travaux à sa charge, les 20 % restant étant répartis entre le Conseil Général et le SIDEXE.

En conclusion, nous devrions être définitivement fixés sur l’avenir des Portes de Gascogne d’ici la fin de l’année. Si le projet obtient son feu vert définitif, les travaux démarreront dès 2010 pour une ouverture du centre commercial en 2012-2013.

La compatibilité de ce projet avec les commerces de proximité inquiète toutefois de nombreux élus. Dans sa réponse, le promoteur ose prétendre que les Portes de Gascogne seront bénéfiques notamment au projet de revitalisation du centre ville de Plaisance ! Nous avons regretté qu’il n’ait pas étudié, pour sortir du blocage actuel, une intégration de ces deux projets. Par exemple, en déportant une partie du complexe dans le centre de Plaisance. Le commerce est en mutation. Il faut le réinventer !

10 Sep 2009

Présentation du projet Centre-Ville aux commerçants (20 Avril 2009)


Agrandir le plan

Lundi 20 Avril, le Maire a convié les commerçants pour leur exposer le projet Centre-Ville. Les élus minoritaires n’ont pas été invités, ce qui n’est pas acceptable. Nous nous sommes donc rendus à cette réunion.

Les présentations successives ont exposé le projet du tramway, les considérations urbanistiques pour renouveler un centre-ville, les considérations commerciales, et l’avant projet de la place Bombail. Cette dernière était plus la concrète:

– Démolition de la Poste et de la salle des fêtes.
– Construction de bâtiments en R+3, pour accueillir des commerçants en rez de chaussée, des professions libérales au premier étage, puis des logements aux étages suivants. Cette orientation nécessite une révision du PLU (Plan local d’urbanisme).
– Ouverture vers la rue des écoles (et non vers le Touch et la bastide), pour capter le trafic de la rue des Ecoles (12500 véhicules/jour). Ce point est contestable, car le potentiel d’extension est vers le Touch.
– Construction d’un parking souterrain d’un niveau pour les commerçants et les habitants (300 places). En surface, aménagement de 200 places de proximité pour les clients.
– Le projet est basé sur l’accueil d’une supérette à l’emplacement de la poste.
– Le calendrier prévu: démolition fin 2010, construction du parking fin 2011, et achèvement des travaux fin 2012.

Nous avions défini la rénovation du centre-ville comme l’un des axes majeurs de notre campagne en 2008 (consulter ici notre tract). Nous nous félicitons de cet objectif partagé. Toutefois, il est basé sur des hypothèses non stabilisées:
– Projet de tramway sur la RD632, qui ne devrait pas voir le jour avant 2020. Il y a un an, Mr le Maire annonçait le projet pour 2013, il parle maintenant de 2017 en version optimiste.
– Incertitude sur le projet des Portes de Gascogne, qui n’a jamais été évoqué, ni par les intervenants, ni par les auditeurs. On a le sentiment d’un sujet tabou.

Aussi subsistent les interrogations suivantes à l’issue de cette réunion:
– Comment peut on garantir que les études qui démarrent seront utiles, si elles s’appuient sur du virtuel ?
– Sachant que les investisseurs redoutent les incertitudes, comment peut-on bâtir un schéma commercial du centre ville, sans vision sur le devenir du projet des Portes de Gascogne ?

Nous souhaitons que la concertation soit la plus large possible avec la population et les commerçants concernés. Nous demandons, une fois encore, à être associés à la réflexion sur ce projet.

27 Avr 2009

Synthèse de la réunion constitutive de l’association « Réinventons Plaisance »

Cette réunion s’est tenue le vendredi 11 avril 2008.
Objectif : définir les objectifs de l’association, approuver les statuts, constituer le Conseil d’Administration et le Bureau.

Nom de l’association : « Réinventons Plaisance », régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901.

« L’association a pour principal objet d’œuvrer pour un développement maitrisé de Plaisance, respectueux de l’homme et de l’environnement, créateur de lien social et de solidarité, et en particulier de rassembler toutes les personnes physiques et morales souhaitant œuvrer pour un renouveau du débat démocratique à Plaisance-du-Touch, pour :
· Préserver et promouvoir un développement harmonieux de Plaisance-du-Touch, fondé sur la solidarité, la justice sociale, l’équilibre écologique, le développement durable ;
· Faciliter, favoriser, développer et promouvoir les relations et le dialogue entre la population de Plaisance-du-Touch et les Conseillers Municipaux « Réinventons Plaisance » de cette ville ;
· Recueillir les avis des Plaisançois sur les sujets qui les concernent et transmettre ces informations et requêtes aux élus Réinventons Plaisance ;
· Améliorer l’information des habitants en ce qui concerne l’action de la municipalité ;
· Etre une force de proposition, de vigilance et d’action pour l’amélioration de la situation locale, notamment pour défendre et développer la qualité des services publics, en particulier dans les domaines de l’urbanisme, l’économie, les affaires scolaires, culturelles, sportives et sociales et tout domaine lié à la gestion territoriale ;
· Etablir des relations avec les acteurs institutionnels, économiques et sociaux pour appuyer la réalisation de ses objectifs ;
· Participer à la solidarité concrète et à la lutte pour la justice sociale ;
· Soutenir tout projet économique solidaire ou à caractère d’insertion ou de réinsertion.
Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d’autres structures similaires ou apparentées.Elle se donne également la possibilité, par tous les moyens légaux, d’aider à l’organisation d’autres structures de même objet et de mettre en œuvre toute action qui visera à la réalisation de son objet. « 

Les statuts lus en séance sont approuvés à l’unanimité des participants.

Désignation des membres du Conseil d’Administration
Parmi les membres fondateurs présents, certains acceptent de faire partie du Conseil d’Administration. Il s’agit de :
Cathy Navarro
Agnès Cerovecki
Thomas Barbier (par procuration)
Gilles Coulongeon
Cathy Clément
Christine Clavel
Michel Lapeyre
Danielle Subra
Pascal Barbier
Anne-Laure Contestin
Jean-Michel Saurel
Fanny Pommiès
Jean-Pierre Girardet
Paul Maurin
Véronique Maubacq (par procuration)
Stéphanie Chenu (par procuration)
Camille Gicquel

Membres du Bureau
Sont désignés :
Président : Pascal Barbier
Vice-Présidents : Agnès Cerovecki / Gilles Coulongeon
Secrétaire : Catherine Clément
Secrétaire Adjointe : Danielle Subra
Trésorier : Thomas Barbier
Trésorier adjoint : Fanny Pommiès

La cotisation est fixée à 15 € par famille (5 € pour les étudiants et demandeurs d’emploi).

Le président a obtenu le mandat pour déposer les statuts et effectuer les formalités d’enregistrement.

Prochaine réunion : le 29 avril à 20h30 (lieu à préciser)

13 Avr 2008

Visit Us On Facebook