Archives par auteur: Agnes Cerovecki

PRÉCIPITATIONS AVANT ÉLECTIONS !

SPOT octobre-novembre – n° 57 – page 19

PRÉCIPITATIONS AVANT ÉLECTIONS !

RÉSIDENCE SENIORS

Souvent réclamée par RÉINVENTONS PLAISANCE une résidence Seniors va enfin voir le jour à la place de la Maison Guitard. Bien située, près de la place Bombail, du petit centre commercial Saint Nicolas I et des rares commerces de l’avenue des Pyrénées, cette propriété fut acquise en 2006 par Louis Escoula et son équipe sans réelle transparence quant aux motifs d’achat.
La revente de ce bien semble floue et opaque. On retrouve là une figure du dossier Val Tolosa, Pierre Lahillonne de PLH Conseil, acquéreur-intermédiaire d’un promoteur dont le nom… doit rester secret !
Pourquoi la commune n’a-t-elle pas envisagé un bail emphytéotique lui permettant de récupérer le bien à terme (elle l’a déjà fait pour d’autres propriétés) ? Ou encore de monter elle-même ce projet avec une gestion communale (comme cela se fait dans les communes alentours) ?
Notre analyse du dossier : trop de précipitation, d’imprécisions et un manque évident de préparation.

MÉDIATHÈQUE
Encore un projet important pour la commune qui est fort mal préparé. Un surcoût a déjà été annoncé par rapport à la somme, pourtant rondelette, prévue initialement. Ne répondant pas aux conditions préconisées par l’Etat, la dotation d’un million d’euros ne sera pas attribuée.
Quel amateurisme !

CAMPAGNE MUNICIPALE : LANCEMENT !

En 2014, RÉINVENTONS PLAISANCE, liste citoyenne, c’est-à-dire SANS ÉTIQUETTE, a obtenu seulement 230 voix de moins que la liste P.S. de Louis Escoula.
Résultat : 25 conseillers municipaux majoritaires – 8 élus R.P.
Forts de leur toute puissance, le maire et son équipe, n’ont jamais pris en compte nos projets ou suggestions. Situation frustrante, usante, mais nous avons tenu bon pour rester fidèles à nos électeurs.

Hélas, certains de nos membres (dont notre tête de liste, Pascal Barbier) ont récemment décidé de nous lâcher (sans nous prévenir !) pour rejoindre un groupe dit « de gauche ».

À l’heure où nous écrivons, nous ne connaissons que 2 des listes qui seront en lice :

• La liste du maire actuel, Philippe Guyot, composée de beaucoup de membres ou sympathisants du PS reconvertis en militants « En Marche » va se placer dans la lignée « escoulienne » des 30 dernières années…

• La liste « Plaisance Citoyenne », assemblage hétéroclite de gauche (France Insoumise, EELV, Parti Communiste, Parti Socialiste, Parti de Gauche), va proposer une démocratie participative poussée à l’extrême difficilement applicable à une commune de 18.000 habitants, au risque d’en ralentir tous les rouages.

NOUS VALONS MIEUX QUE ÇA !

RÉINVENTONS PLAISANCE garde ses valeurs, convictions et engagements de 2014 et 2008 pour agir dans l’intérêt de la commune et de tous ses habitants, sans qu’un parti politique quelconque lui dicte sa conduite, SANS MAGOUILLES POLITICIENNES !

Si vous aimez Plaisance
Si vous voulez la RÉINVENTER,
Si vous voulez autre chose
REJOIGNEZ-NOUS !

Pour nous contacter :
reinventonsplaisance2020@yahoo.com
Pour suivre notre action :
www.reinventonsplaisance.fr

16 Oct 2019

CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 26 SEPTEMBRE 2019

Lors de ce Conseil Municipal, le Groupe d’opposition RÉINVENTONS PLAISANCE a posé des questions sur les sujets suivants :

1. VAL TOLOSA : positionnement du Maire sur le dossier
2. MÉDIATHÈQUE : demande d’éclaircissements sur un projet qui manque de préparation
3. RESTAURANT LE THEATRO : la réouverture, c’est pour quand ?
4. TAXE FONCIÈRE : la commune est-elle concernée par les revalorisations des bases locatives ?
5. PASSAGES D’AVIONS : les survols de la commune inquiètent les plaisançois

Vous trouverez le détail de ces questions en cliquant ici.

Vous pouvez consulter toutes les délibérations dans la NOTE DE SYNTHÈSE.
Parmi ces délibérations prévues à l’ordre du jour, nous avons retenu les points suivants.

DÉCISION MODIFICATIVE N°2 – BUDGET PRINCIPAL – page 2 de la note de synthèse
Nous nous sommes étonnés de l’augmentation substantielle de l’enveloppe prévue pour l’acquisition du bâtiment destiné à la médiathèque. Lors du Conseil Municipal du 4 avril dernier, il avait été annoncé un montant de 2.323.000 € H.T. comprenant 813.050 € de subvention de l’État et 300.000 € du Conseil Départemental. Or, on nous annonce une augmentation de 287.600 € pour l’acquisition, soit + 12.38 % et nous apprenons simultanément que la commune ne recevra pas la subvention de l’État de 813.050 € car le projet ne répond pas aux critères imposés (comme nous le redoutions avec juste raison dans nos questions diverses). Encore une fois, un projet bâclé par manque de rigueur !
Voir l’article de La Dépêche du Midi du 8 octobre 2019, ainsi que notre texte dans le SPOT n° 57 en page 19.

RÉSILIATION DU CONTRAT DE CONCESSIONS POUR LA FOURNITURE, L’INSTALLATION, LA MAINTENANCE DE MOBILIER PUBLICITAIRE  (ces panneaux qu’on appelle souvent les « sucettes ») – page 6 de la note de synthèse
La commune prévoyait un contrat de 15 ans. La Préfecture a demandé à retoquer cette durée pour 12 ans.
Lier la commune à cette société pour 12 ans, c’est déjà beaucoup, beaucoup trop…

CESSION DE PARCELLE BP N°12p – 56 AVENUE DES PYRÉNÉES – pages 8 à 10  de la note de synthèse
Voir nos commentaires sur cet achat et le projet qui en découle (la Maison Guitard transformée en résidence seniors privée)  dans l’article de La Dépêche du Midi du 8 octobre 2019, ainsi que notre texte dans le SPOT n° 57  en page 19).

Pour compléments d’informations, lectures suggérées (cliquez sur le lien) :
La Dépêche du Midi du 8 octobre 2019
Le SPOT n° 57 en page 19

16 Oct 2019

LA MAISON GUITARD RÉHABILITÉE EN RÉSIDENCE POUR LES SENIORS ?

Le maire, Philippe Guyot, annonce dans le SPOT (au conditionnel…) la création d’une résidence pour seniors à l’emplacement de la Maison Guitard,

Et voilà une 1ère promesse de campagne électorale !

Malheureusement pour les seniors de Plaisance, il faut savoir que le maire envisage de vendre la propriété Guitard à une société privée… Cette résidence n’offrira pas les avantages d’un établissement communal (comme dans les villes voisines de Cugnaux, de Tournefeuille). Les appartements seront sûrement plus petits et les prestations bien moindres.

Encore un projet annoncé SANS AUCUNE CONCERTATION !
Quel dommage ! Quel gâchis !

Voir l’article de la Dépêche du Midi du 27 juillet 2019 :

27 Juil 2019

CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI : CHANGEMENTS DANS LE GROUPE RÉINVENTONS PLAISANCE

Comme nous l’avions déjà annoncé sur ce site et sur FACEBOOK, les changements dans le groupe RÉINVENTONS PLAISANCE ont été officialisés lors du dernier Conseil Municipal, le 22 mai dernier.
La Dépêche du Midi en a rendu compte ce jour après avoir rappelé nos « questions diverses » et les réponses qui ont été apportées :

… Sophie Belamari, élue de RÉINVENTONS PLAISANCE, a réaffirmé les changements intervenus au sein de l’équipe d’opposition :
« Jean-Pierre Fraisse a souhaité quitter le groupe, nous avons pris acte que Pascal Barbier a choisi de s’associer à une autre formation et qu’il a accepté de quitter le groupe, il n’est plus le chef de file, ni le porte-parole du groupe et n’interviendra plus en son nom. »

Voir l’article complet de La Dépêche du Midi du 11 juin 2019 :
https://www.ladepeche.fr/2019/06/11/conseil-municipal-les-demandes-de-lopposition,8249620.php

11 Juin 2019

INTERVENTION DU GROUPE RÉINVENTONS PLAISANCE AU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 2019

Des changements sont intervenus récemment au sein de l’équipe RÉINVENTONS PLAISANCE.

Jean-Pierre FRAISSE a souhaité quitter le Groupe.

Pascal BARBIER, quant à lui, a choisi de s’associer à une autre formation. Nous en avons pris acte et lui avons demandé de concrétiser ce nouvel engagement en quittant notre groupe, ce qu’il a accepté.

Ces changements ont pour conséquence une recomposition du groupe d’élus d’opposition.
À compter de ce jour, Pascal Barbier n’est plus le chef de file du Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE, ni son porte-parole, il n’interviendra donc plus au nom de RÉINVENTONS PLAISANCE.

Le Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE comprend donc dorénavant 6 membres :
• Agnès Cerovecki,
• Hervé Legay,
• Jacques Clavel,
• Sophie Belamari,
• Nicole Régnault-Violon
• Bernard Malherbe

Ces 6 élus déclarent leur volonté de poursuivre le mandat ensemble, sous le nom de Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE. Ils restent fidèles à leurs valeurs et au projet qu’ils ont défendu lors des élections municipales de 2014 et continueront à voter dans l’intérêt des Plaisançoises et des Plaisançois, en toute indépendance.

27 Mai 2019

GROUPE DES ÉLUS DE RÉINVENTONS PLAISANCE

Suite à la publication de notre dernier communiqué dans la presse, nous souhaitons préciser que Pascal Barbier ne représente plus le Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE et n’est plus son porte-parole.

Agnès Cerovecki, Hervé Legay, Jacques Clavel,
Sophie Belamari, Nicole Régnault-Violon, Bernard Malherbe

14 Mai 2019

COMMUNIQUÉ DES ÉLUS DE RÉINVENTONS PLAISANCE DU 10 MAI 2019

La majorité des élus d’opposition RÉINVENTONS PLAISANCE prend acte du ralliement de Pascal Barbier à une formation politique adverse candidate aux prochaines municipales.

Pascal Barbier avait pourtant annoncé en novembre dernier par voie de presse son engagement en tant que tête de liste RÉINVENTONS PLAISANCE pour les élections municipales de 2020. Il rejoint maintenant une équipe dont certains membres avaient appelé à voter contre sa liste en 2014.

Fidèles à leur engagement vis-à-vis de leurs électeurs, les élus signataires continueront quant à eux à porter le projet de RÉINVENTONS PLAISANCE.

Agnès Cerovecki, Hervé Legay, Jacques Clavel, Sophie Belamari, Nicole Régnault-Violon et Bernard Malherbe

10 Mai 2019

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 JANVIER 2019

Suite à la démission de Monsieur Louis Escoula, ce Conseil Municipal avait pour objet de ré-organiser les différentes commissions. Voir la liste des délibérations prévues dans la NOTE DE SYNTHÈSE

Pour celles et ceux qui veulent lire les propos échangés à l’occasion des délibérations, vous pouvez les lire dans le COMPTE RENDU OFFICIEL DU CONSEIL.

Lors de l’intronisation du nouveau maire de Plaisance du Touch, le Groupe RÉINVENTONS PLAISANCE avait émis des souhaits concernant la participation des élus de l’opposition aux commissions municipales. Plus exactement, nous demandions à ne plus être exclus de certaines commissions « sensibles » comme le C.T. et CHSCT (Comité technique et Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail), c’est-à-dire les commissions relatives au personnel municipal.

Malheureusement, notre constat est que si les hommes changent, en l’occurrence le maire de Plaisance du Touch, les procédés discutables demeurent identiques. Le nouveau maire, Philippe Guyot, nous a annoncé qu’il a décidé de nous fournir le bilan social annuel. C’est un progrès, puisque nous ne l’avions jamais eu au cours des 5 dernières années. En revanche, il nous a confirmé qu’il ne souhaitait toujours pas notre présence aux C.T. et CHSCT prétextant que nos questions nuiraient au dialogue avec le personnel ! (page 6 du compte-rendu)

Indemnités de fonction des élus communaux

Pour information, vous trouverez le TABLEAU DES INDEMNITÉS DES ÉLUS.

Questions diverses

Compte tenu de l’ordre du jour un peu spécial de ce Conseil Municipal, l’opposition n’en avait pas soumis.

05 Mar 2019

ENQUÊTE PUBLIQUE SUR UN AMÉNAGEMENT URBAIN EN CENTRE-VILLE

Une enquête publique est en cours jusqu’au jeudi 24 janvier 2019. Il s’agit d’un 5ème modificatif du PLU (Plan Local d’Urbanisme).
Selon le site de la mairie, l’enquête porte sur « l’intégration d’un projet de renouvellement urbain de l’ilot dit de l’IME Saint-Jean (situé entre l’avenue des Pyrénées, la rue des Fauvettes, l’avenue des Martinets, et la rue Maubec) ».
Le maire nouvellement élu, Monsieur Philippe Guyot, a expliqué en public qu’il s’agit d’encadrer des opérations immobilières futures et il a ajouté que cette procédure est nécessaire, voire indispensable.
Selon le Commissaire Enquêteur, l’enquête publique sert « à vérifier la conformité d’un projet vis-à-vis du Code de l’Urbanisme, du SCOT (schéma de cohérence territoriale) et du PLU. Concernant le plan d’aménagement, il nous a indiqué qu’il devait être disponible au service Urbanisme.
Ce vendredi 18 janvier 2019, deux de nos élus se sont rendus dans ce service, mais la consultation du projet n’a pas été possible, sur le motif que l’instruction du dossier est en cours…
Question d’un citoyen : puisque la proposition de modification du PLU est liée à ce projet d’aménagement, pourquoi n’est-il pas inclus dans le dossier d’enquête publique ?

La collectivité territoriale abandonne un emplacement réservé de 11 904 m² destiné initialement à la réalisation « d’équipements administratifs socio-culturels et de stationnement » (cf pièce 4.3 de la liste des emplacements réservés et des servitudes de mixité sociale / Voir sur le site de la mairie)
Cet emplacement passerait de 11 904 m² à 2 900 m².
Cela signifie-t-il que Plaisance-du-Touch, n’a plus besoin d’emplacements pour des équipements administratifs et socio-culturels ?

Enfin, dernière question mais non la moindre : quel avenir pour l’IME St Jean ?
Rappelons que l’IME est un institut médico-éducatif accueillant des jeunes en situation de handicap. L’IME St Jean reçoit environ 95 jeunes et emploie environ 70 personnes. Cet établissement bénéficie d’une excellente réputation et, de toute façon, vu le nombre très insuffisant de structures de ce type en France, il est primordial de le conserver.

Nous profitons de cet article pour vous dire que les parents des jeunes de l’IME sont très inquiets sur le devenir de l’institut et le sort réservé à leurs enfants. Nous vous encourageons à signer la pétition qu’ils ont mise en ligne. Pour l’atteindre, cliquez ici.

PARTICIPEZ À L’ENQUÊTE PUBLIQUE ! Il suffit d’aller à la mairie et de donner votre avis sur le cahier prévu à cet effet (après l’accueil, au fond à droite).
Vous pouvez aussi rencontrer le Commissaire Enquêteur (dans la salle de réunion). La dernière permanence aura lieu le jeudi 24 janvier de 14h à 17h.

Nicole Regnault-Violon / Agnès Cerovecki

19 Jan 2019

CONSEIL MUNICIPAL EXTRAORDINAIRE DU 19 JANVIER 2019

Voici le texte qui a été lu au nom du groupe Réinventons Plaisance, lors du Conseil Municipal extraordinaire, au cours duquel avait lieu l’élection du nouveau maire, en remplacement de Monsieur Louis Escoula, démissionnaire :

En préambule, nous voulons préciser que, malgré les divergences politiques qui nous ont opposé à Monsieur Escoula, nous tenons à le saluer pour son engagement au service de la collectivité et nous lui exprimons notre soutien dans l’épreuve qu’il traverse.

En ce qui concerne l’élection au poste de maire, nous avons décidé de ne pas présenter de candidat.

La liste du maire sortant compte 25 conseillers municipaux, celle de l’opposition Réinventons Plaisance : 8, le résultat du vote sera sans surprise, le candidat présenté par la majorité municipale sera automatiquement élu.

Nous souhaitons que le maire nouvellement élu mette fin aux pratiques antérieures qui nous excluaient de certaines commissions municipales.
En particulier le C.T. relatif au personnel employé par la commune.
Nous ne manquerons pas de lui demander, lors de son installation, ce qu’il envisage à ce sujet et en tirerons les conséquences.

19 Jan 2019

Visit Us On Facebook