Archives par auteur: pascalbarbier

Réinventons Plaisance vous invite : 15 mars 2018

15 Fév 2018

Manifestation pour défendre le cinéma : samedi 22 juillet

Ci dessous le communiqué d’appel à la manifestation organisée par des citoyens inquiets pour leur cinéma. Le groupe et les élus de Réinventons Plaisance soutiennent évidemment cette initiative et y participeront :

Samedi 22 juillet – départ à 11h30

au parking de l’école Rvivière, à l’entrée de Plaisance en venant de Toulouse (entre le lac et l’intermarché)

Communiqué :

Manifestation contre la fermeture d’Écran7
Le Maire de Plaisance du Touch, de mèche avec UNIBAIL, veut à tout prix construire un centre commercial de 115000 m2 sur le plateau de La Ménude.
Les citoyens et commerçants des villes à proximité se battent depuis 15 ans contre ce projet.
Pour mieux faire passer ce projet illégal et inutile et en accord avec Hollande, Iborra et Méric ils ont ajouté au projet initial un complexe « culturel » dont un multiplex cinéma Pathé.
L’association Écran7 (le cinéma de Plaisance) a porté un recours contre ce multiplexe auprès du Comité National du Cinéma et a fait annuler ce projet.
Pour se venger de cette annulation, le Maire, en utilisant une Loi Sapin 2, a remis en concurrence la location des salles occupées par Écran7.
Après l’annulation par le CNC du multiplexe, une autre association s’est créée à Plaisance (Ciné Art Plaisance). Cette association a été constituée par deux anciens dirigeants d’Écran7 démis de l’association parce qu’ils étaient contre le recours (1). Ces dirigeants sont des amis du Maire et sont soutenus par un mécène encore inconnu.
L’association Ciné Art Plaisance propose de payer un loyer à la commune et de licencier les cinq employés. Evidemment c’est cette association qui a été retenue par la Mairie.
Écran7 fermera définitivement le 3 août 2017.
Un recours auprès du tribunal a été lancé pour annuler cette décision.

Les forces d’opposition à cette municipalité, appellent toutes les citoyennes et tous les citoyens à venir manifester contre cet acte de vengeance du Maire de Plaisance.

Pour la reconduction de la convention avec Écran7
et le maintien des cinq emplois.

Manifestons le 22 juillet à 11h30 du parking des écoles Rivière jusqu’au cinéma à l’Espace Monestié.

Pour tout contact : defense.ecran7@laposte.net

Nota 1 : Confère l’article de « La Dépêche » du 15/07/2017

21 Juil 2017

CLAP DE FIN POUR ÉCRAN 7 ? – LA CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCÉE

Par 25 voix contre celles des 8 élus du GROUPE REINVENTONS PLAISANCE, le CONSEIL MUNICIPAL du 29 JUIN 2017 décide de révoquer son prestataire historique : l’Association ÉCRAN 7 qui gérait depuis toujours le cinéma de PLAISANCE DU TOUCH.

Les élus du GROUPE REINVENTONS PLAISANCE ont quitté la salle en GUISE de PROTESTATION.

Pourquoi détruire cette ASSOCIATION PLAISANCOISE qui depuis 36 ans s’occupe de notre CINÉ pour le plus grand bonheur des petits et des grands, des jeunes et des moins jeunes, des écoles, des collèges, des comités d’entreprise,  etc.

Pourquoi changer de prestataire ?

Parce que cette petite association, ce petit groupe qui compte 5 salariés et une trentaine de citoyens bénévoles a osé défier les PUISSANTS ?

Les PUISSANTS ? Qui sont-ils ?

Voici leurs noms : PAR ORDRE D’APPARITION à L’IMAGE

  • LE MAIRE DE PLAISANCE DU TOUCH : LOUIS ESCOULA
  • LES DEUX MULTINATIONALES qui projettent de s’approprier le plateau de la Ménude, donc nos terres, donc le patrimoine de nos enfants :
    • La SOCIETE UNIBAIL RODAMCO – grand promoteur qui veut construire le méga centre commercial VAL TOLOSA sur le plateau de la Ménude.
    • La SOCIETE PATHE GAUMONT – distributeur de films –qui veut construire un multiplexe de 11 salles – toujours sur le plateau de la Ménude.

Qu’a donc fait ÉCRAN 7 de si terrible ?

(suite…)

05 Juil 2017

MÉDIATION OU « PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS » ?

Coup de tonnerre dans le ciel plaisançois lorsque nous, élus de l’opposition, apprenons jeudi soir 31 mars 2016 via le site de la préfecture qu’un accord est intervenu entre la société Unibail, promoteur de Val Tolosa, le Conseil Départemental et le maire de Plaisance du Touch.

Oui nous sommes indignés de n’avoir pas été informés de cette décision, alors qu’une médiation, demandée par les pouvoirs publics, était a priori en cours et que ce processus était soi-disant « démocratique ».

Indignés par la méthode, toujours la même, qui consiste à nous mettre devant le fait accompli.

Indignés par l’opacité qui a depuis le début entouré ce projet, et qui, ce vendredi 1er avril 2016, a atteint son point d’orgue lorsque nous avons enfin découvert, par voie de presse, le contenu détaillé de ce projet.

Indignés par la stratégie de communication « à la sauvette » de notre maire, qui s’est borné à improviser une réunion d’information à destination des élus ce vendredi 1er avril à 18h45, réunion à laquelle nous avons été « conviés » par SMS et email le jour même, en début d’après-midi. (suite…)

05 Avr 2016

Val Tolosa : Il est plus que temps de sortir de l’impasse

Ci-dessous, le texte de notre dernière contribution dans le magazine municipal SPOT de décembre 2015 :

Unibail bye byeIl y a plus de 15 ans naissait l’idée d’un gigantesque centre commercial destiné à concurrencer les grands équipements comme Blagnac, Roques, Saint Orens et surtout Portet. L’opposition manifestée dès cette époque n’a pas faibli depuis. Depuis 2008, RÉINVENTONS PLAISANCE considère ce projet nocif et appelle à sortir par le haut de cet imbroglio par la négociation, en recherchant en priorité l’intérêt pour notre commune. La majorité des élus socialistes du secteur et le Président du Conseil Départemental, bien qu’ayant appelé à voter pour M. Escoula en 2008 et en 2014, reprennent maintenant à leur compte cette position.

Les temps ont changé. Les habitudes de consommation aussi.

(suite…)

13 Jan 2016

Conseil municipal du 24 novembre 2015

NOTE D’AMBIANCE

Séance de lecture à voix haute, plus que de débat

chemins intercoDevant un public clairsemé… (c’est un euphémisme : il vaudrait mieux dire « devant une personne »), le Conseil Municipal a commencé par la LECTURE par le maire d’un texte de l’Association des Maires de Haute-Garonne suite aux évènements tragiques de Paris et Saint Denis. Puis il y a eu une minute de silence.

Puis on passe au rapport d’activités du FONDS DE DOTATION : LECTURE par son président des 8 pages du rapport ! Il faut savoir qu’avec la convocation, chaque conseiller reçoit des documents, donc ce rapport, nous l’avions déjà lu. C’est peut-être la loi qui oblige à faire lecture de ce rapport. Mais quel intérêt ? Il aurait mieux valu débattre…
Un Fonds de Dotation sert à collecter des dons et à les distribuer pour des actions culturelles, sportives ou autres. Or, le fameux rapport précise qu’une vague de prospection de donateurs a été lancée en 2013 (année de création du Fonds), mais depuis… rien ! Et comme évolutions prévisibles et perspectives, il est précisé : poursuivre (l’)activité dans la continuité. Autrement dit, on ne prospectera toujours pas…
Notre question sur cette anomalie a reçu l’approbation du Maire. Mais pas de débat. (suite…)

02 Déc 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2015

NOTE D’AMBIANCE

Comme d’habitude, le public est peu nombreux. Si j’ai bien compté : 4 personnes dont la correspondante de la Dépêche. C’est dommage, mais je comprends les habitants. Quel intérêt y a-t-il à assister à un Conseil Municipal au cours duquel il y a si peu de débat et dont on connait à l’avance le résultat des votes ?

Pourtant les Plaisançois devraient venir de temps en temps. Ils verraient comment fonctionne la démocratie, ou plutôt… comment elle ne fonctionne pas.
En effet, notre système français est tel que l’opposition n’a que le droit de voter, sachant que, à Plaisance, son vote n’aura aucun poids puisque l’équipe majoritaire vote TOUJOURS les propositions du Maire.
Mais nous avons quand même le droit de poser des questions, de faire des commentaires !

(suite…)

20 Sep 2015

Transparence et esprit de coopération ?

Une réunion du personnel de la commune de Plaisance du Touch s’est tenue hier au soir, LUNDI 15 JUIN 2015 à 18 H 30, en salle des sports de l’Espace Monestié.

L’une des conseillères municipales, appartenant au GROUPE Réinventons Plaisance, Nicole Régnault-Violon,  s’est vue interdire l’entrée par M. ESCOULA et son directeur de cabinet M. FISCHER.

Cet incident met en lumière, un fois de plus, la volonté du Maire d’interdire à l’opposition d’accéder aux informations relatives à la Gestion des Ressources humaines de la collectivité.

Depuis le début de cette mandature, en effet, l’opposition n’est plus présente dans les différentes commissions paritaires : Commission Technique Paritaire (C.T.P.) et Commission Hygiène et sécurité (C.H.S.C.T.).

Ou est la transparence et l’esprit de coopération promis dans le discours d’ouverture du premier Conseil Municipal ?

Nicole Régnault-Violon.

17 Juin 2015

VAL TOLOSA : le maire tente de passer en force

 

Voici le tract qui est actuellement distribué dans les boîtes aux lettres. Contrairement à ce qu’affirme la presse, notre intention n’est PAS d’influer sur les élections départementales. Le maire a choisi le moment du coup de force. Nous sommes obligés de réagir pour défendre les intérêts des citoyens Plaisançois.Tract-val-tolosa

25 Mar 2015

Débat d’orientation budgétaire 2015

Monsieur Escoula, élu municipal depuis 31 ans et maire de Plaisance du Touch depuis 25 ans, a été renouvelé de justesse en mars dernier. Sans surprises, il a annoncé conduire son nouveau mandat dans la continuité des précédents. Nous ne pouvons plus accepter de subir cette gestion passéiste et immobiliste des destinées de la commune.

Pour ne pas attendre la prochaine échéance électorale, nous avons décidé de devenir acteurs influents du changement que les citoyens attendent de leurs vœux. Une des facettes de cette nouvelle approche est l’exercice budgétaire annuel. Notre groupe a décidé de présenter une contreproposition au budget élaboré par l’équipe majoritaire. Cette proposition sera articulée en deux étapes :

  • Nous produirons un rapport et une note d’orientation à l’occasion du débat budgétaire, en espérant rendre à ce terme sa signification originelle
  • A l’occasion du vote du budget annuel nous ferons des propositions concrètes élaborées à partir de ces grandes orientations

Le présent document est la première étape de ce processus. Le travail mené pour l’élaboré a été particulièrement difficile. D’abord pour des raisons de calendrier. Nous sortons de la séquence électorale de mars 2014 qui a beaucoup mobilisé les ressources.

Une autre grande difficulté à laquelle nous sommes confrontés est la rareté des informations financières mises à notre disposition.

Nous avons essentiellement travaillé sur trois bases :

  • Une analyse aussi fine et exhaustive que possible des comptes administratifs de la commune des précédents mandats
  • Une étude de conjoncture nationale et locale
  • Un jeu d’hypothèses raisonnables sur les orientations que devraient prendre les décisions budgétaires de l’équipe majoritaire.

Ce document, proposera en seconde partie nos propositions. Ces propositions seront d’abord synthétisées dans les grandes masses budgétaires. Ensuite, nous ferons une série de propositions concrètes et détaillées.

L’équipe FINANCES du groupe « Réinventons Plaisance » – mars 2015

Retrouvez ici le texte complet de notre proposition

24 Mar 2015

Visit Us On Facebook